Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2015 6 21 /03 /mars /2015 09:22
« Bienvenue » : accueil des réfugiés irakiens et syriens

Nous faisons partie de l’équipe locale du « Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement - Terre Solidaire », première ONG française de développement. En tant que tels nous sommes particulièrement sensibles à tout ce qui concerne la solidarité internationale.

Notre action « vise »généralement le long terme en aidant les associations locales de nos partenaires d’Afrique, d’Asie et d’Amérique du Sud à concevoir et à réaliser leurs propres projets locaux de développement ; c’est ainsi que nous soutenons environ 500 projets dans 80 pays, en ne perdant pas de vue ce qui fait notre philosophie , à savoir : le développement de tous les hommes sans distinction de race ou de religion et de tout l’ Homme.

L’actualité, particulièrement celle du Moyen Orient, nous sensibilise à l’urgence de l’accueil des réfugiés syriens et irakiens. L’État s’est engagé à aider les initiatives d’accueil individuelles et collectives qui mettront à disposition le logement. C’est en ce sens que nous désirons agir.

Évidemment l’équipe locale ne peut assumer seule la réalisation d’une telle action.

Nous souhaitons donc mobiliser différents acteurs, parties prenantes d’un ou plusieurs aspects de l’opération.

Un collectif , comprenant des particuliers et des associations, s’est donc constitué sous la forme d’une association dénommée « Bienvenue » maintenant officialisée ; c’est ainsi que nous travaillons en étroite collaboration avec l’ ACAT (association chrétienne pour l’abolition de la torture ) mais aussi avec l’entr’aide protestante , et avec la pastorale des migrants. Cette association a commencé à réfléchir sur sa stratégie et entamé les premières démarches.

Pour qu’un accueil soit réussi, il faut envisager les différents aspects : logement, voyage d’acheminement, ressources financières et matérielles, insertion, apprentissage de la langue, recherche d’emploi, démarches administratives, scolarisation des enfants, etc.…

Il est sûr que les choses s’enrichiront au cours de l’action, par exemple : il faudra trouver des locaux disponibles pouvant servir de logement, effectuer des aménagements, ce qui amènera à trouver les solutions les plus économiques pour la réalisation des travaux et la manière de les financer. Il sera aussi nécessaire de trouver des collectivités locales intéressées par l’accueil de familles correspondant à des besoins professionnels locaux : médecin, artisan, ouvrier saisonnier, etc.… ou encore intéressées par l’accueil d’enfants en âge scolaire, ce qui permettrait le maintien d’une classe, voire d’une école…C’est pourquoi , pour trouver un logement, par exemple, nous favorisons la collaboration avec une collectivité locale. Connaître les besoins des uns et des autres permettra de définir le profil de la famille à accueillir qui sera précisé avec l’aide de la préfecture.

Concrètement nous avons pensé réaliste de faire nos premières armes avec une ou deux familles afin de bien cerner les difficultés.

Voilà les projets. Maintenant où en sommes nous ?

Nous avons rencontré différents élus de l’agglomération agenaise prêts à nous soutenir et à accompagner nos projets. Entre autres, cela nous a permis de rencontrer Agen- Habitat qui met dès à présent 2 logements à notre disposition. Nous sommes aussi assurés du soutien du Préfet qui tient à être mis au courant de la suite de notre action.

Par ailleurs, nous sommes conscients de la nécessité de pouvoir disposer d’un minimum de finances. Outre l’aide des institutions, nous souhaitons faire appel au public et si possible sous la forme de dons réguliers dans le temps afin de faciliter la trésorerie.

Notre collaboration avec l’ACAT nous assure l’appui des communautés protestante et catholique au niveau local mais aussi de leurs instances nationales.

Et nous avons pensé que le Carême, temps privilégié de conversion, de partage, était le bon moment pour solliciter le soutien des membres de la communauté paroissiale.

Ce soutien peut se manifester de diverses façons ; il peut être financier bien sûr, mais pas seulement. Lorsque les familles seront là, elles auront besoin d’être accompagnées dans leur insertion, avec un soutien qui ne soit pas uniquement administratif mais fraternel. Nous espérons que nous serons nombreux à essayer de répondre concrètement et ensemble à cet appel à une fraternité vécue, appel rendu encore plus urgent par une actualité on ne peut plus préoccupante…

Pour le soutien financier nous vous indiquerons dès que possible les modalités pratiques. Quelque soit leur montant, tous les dons seront les bienvenus, mais surtout ils devront être réguliers dans le temps afin d’assurer la trésorerie de l’association ( don de…€ , mais surtout pendant … mois ).

Pour tout contact :

  • Thérèse Noel 05 53 87 51 01 / 06 89 59 95 12 / noel.therese47@hotmail.fr
  • Pia Landrin 07 60 08 33 44 / fxetpialandrin@gmail.fr

Pour l’équipe locale du CCFD Terre solidaire d’Agen

Partager cet article

Repost 0
Published by Paroisse Sainte Marie en Agenais - dans Eglise diocésaine
commenter cet article

commentaires

Rechercher

Articles Récents