Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 avril 2020 6 04 /04 /avril /2020 11:39
CHANT du jour

(Cliquer sur le lien ci-dessus)

 

Venez, suivez-moi

 

1. Venez, suivez-moi, car je suis le Chemin,
Qui vient à ma suite ne va pas dans la nuit.
Seigneur, je mettrai mes pas dans tes pas,
Je trouve en tes voies toute ma joie.

 

2. Ayez foi en moi, je suis la Vérité,
Celui qui m´écoute, je le libérerai.
Seigneur, ta parole est lampe pour mes pas,
Ton serviteur écoute et croit en toi.

 

3. Demeurez en moi car je suis votre Vie,
Je ressusciterai celui qui croit en moi.
À qui irions-nous, Seigneur Jésus-Christ ?
Tu as les paroles de la vie.

 

Paroles et musique : Communauté de l'Emmanuel (E. Baranger) /© 1989, Éditions de l’Emmanuel, 89 boulevard Blanqui, 75013 Paris

 

LECTURES DU JOUR

 

PREMIÈRE LECTURE

 

« J’en ferai une seule nation »

 

Lecture du prophète Ézékiel (Ez 37, 21-28)

 

Ainsi parle le Seigneur Dieu :
« Je vais prendre les fils d’Israël
parmi les nations où ils sont allés.
Je les rassemblerai de partout
et les ramènerai sur leur terre.
J’en ferai une seule nation
dans le pays, sur les montagnes d’Israël.
Ils n’auront tous qu’un seul roi ;
ils ne formeront plus deux nations ;
ils ne seront plus divisés en deux royaumes.
Ils ne se rendront plus impurs
avec leurs idoles immondes et leurs horreurs,
avec toutes leurs révoltes.
Je les sauverai en les retirant de tous les lieux où ils habitent
et où ils ont péché,
je les purifierai.
Alors ils seront mon peuple,
et moi je serai leur Dieu.
Mon serviteur David régnera sur eux ;
ils n’auront tous qu’un seul berger ;
ils marcheront selon mes ordonnances,
ils garderont mes décrets et les mettront en pratique.
Ils habiteront le pays que j’ai donné à mon serviteur Jacob,
le pays que leurs pères ont habité.
Ils l’habiteront, eux-mêmes et leurs fils,
et les fils de leurs fils pour toujours.
David, mon serviteur, sera leur prince pour toujours.
Je conclurai avec eux une alliance de paix,
une alliance éternelle.
Je les rétablirai, je les multiplierai,
je mettrai mon sanctuaire au milieu d’eux pour toujours.
Ma demeure sera chez eux,
je serai leur Dieu et ils seront mon peuple.
Alors les nations sauront que Je suis le Seigneur,
celui qui sanctifie Israël,
lorsque mon sanctuaire sera au milieu d’eux pour toujours. »

 

PSAUME (Jr 31, 10, 11-12ab, 13)
 

Le Seigneur nous garde, comme un berger son troupeau.

 

Écoutez, nations, la parole du Seigneur !
Annoncez dans les îles lointaines :
« Celui qui dispersa Israël le rassemble,
il le garde, comme un berger son troupeau.

 

Le Seigneur a libéré Jacob,
l’a racheté des mains d’un plus fort.
Ils viennent, criant de joie, sur les hauteurs de Sion :
ils affluent vers les biens du Seigneur.

 

La jeune fille se réjouit, elle danse ;
jeunes gens, vieilles gens, tous ensemble !
Je change leur deuil en joie,
les réjouis, les console après la peine. »

 

ÉVANGILE DU JOUR

 

 

« Afin de rassembler dans l’unité les enfants de Dieu dispersés »

 

Ta parole, Seigneur, est vérité, et ta loi, délivrance. Rejetez tous les crimes que vous avez commis, faites-vous un cœur nouveau et un esprit nouveau. Ta parole, Seigneur, est vérité, et ta loi, délivrance.

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (Jn 11, 45-57)

 

En ce temps-là,
quand Lazare fut sorti du tombeau,
beaucoup de Juifs, qui étaient venus auprès de Marie
et avaient donc vu ce que Jésus avait fait,
crurent en lui.
Mais quelques-uns allèrent trouver les pharisiens
pour leur raconter ce qu’il avait fait.
Les grands prêtres et les pharisiens
réunirent donc le Conseil suprême ;
ils disaient :
« Qu’allons-nous faire ?
Cet homme accomplit un grand nombre de signes.
Si nous le laissons faire,
tout le monde va croire en lui,
et les Romains viendront détruire notre Lieu saint
et notre nation. »
Alors, l’un d’entre eux, Caïphe,
qui était grand prêtre cette année-là,
leur dit :
« Vous n’y comprenez rien
vous ne voyez pas quel est votre intérêt :
il vaut mieux qu’un seul homme meure pour le peuple,
et que l’ensemble de la nation ne périsse pas. »
Ce qu’il disait là ne venait pas de lui-même ;
mais, étant grand prêtre cette année-là,
il prophétisa
que Jésus allait mourir pour la nation ;
et ce n’était pas seulement pour la nation,
c’était afin de rassembler dans l’unité
les enfants de Dieu dispersés.

 

À partir de ce jour-là,
ils décidèrent de le tuer.
C’est pourquoi Jésus ne se déplaçait plus ouvertement
parmi les Juifs ;
il partit pour la région proche du désert,
dans la ville d’Éphraïm
où il séjourna avec ses disciples.
Or, la Pâque juive était proche,
et beaucoup montèrent de la campagne à Jérusalem
pour se purifier avant la Pâque.
Ils cherchaient Jésus
et, dans le Temple, ils se disaient entre eux :
« Qu’en pensez-vous ?
Il ne viendra sûrement pas à la fête ! »
Les grands prêtres et les pharisiens avaient donné des ordres :
quiconque saurait où il était devait le dénoncer,
pour qu’on puisse l’arrêter.

 

Commentaire de l'Évangile

 

Découvrir Dieu

 

 

I - À la veille de la semaine sainte, les positions sont maintenant bien définies. Jésus a accompli une série de signes que nous avons réentendus ces derniers jours, les guérisons du fils du fonctionnaire royal, de l’infirme de Bethzatha et de l’aveugle de naissance et finalement le signe éclatant de la résurrection de Lazare, mort depuis quatre jours. Les discours de Jésus ont été pour lui l’occasion de la révélation la plus complète de sa mission auprès des hommes. Certains ont cru en lui et ont véritablement accueilli sa parole ; d’autres la refusent catégoriquement et décident de s’enfermer dans cette hostilité mortelle envers Jésus. Nous avons vécu tout ce carême, peut-être avec des hauts et des bas, certainement en affrontant diverses épreuves. Préparons-nous aujourd’hui à entrer demain dans cette semaine en redisant franchement et du fond de notre cœur notre décision de vivre avec lui ces jours saints, de l’accompagner dans sa mort et sa résurrection.

 

Évangile commenté par le Père Alain de Boudemange

 

II - La scène à laquelle nous assistons pourrait être comique si elle n’était pas tragique: les grands prêtres, sensés discerner la volonté de Dieu, ne s’en préoccupent nullement ! Il sont enfermés dans de petits calculs politiciens, ne faisant aucune confiance à la puissance et la providence de Dieu. Et comme souvent quand on L’ignore Lui, on se trompe de chemin. Ils vont même jusqu’à utiliser la plus mauvaise des méthodes: faire le mal pour qu’il en sorte un bien ! Impossible et sordide ! Mais Dieu est infiniment au-dessus des petits conciliabules ! Ne voulant pas le mal, Il va cependant l’utiliser pour effectivement faire advenir un bien plus grand !

 

Pour nous, retenons bien la leçon: ne jamais faire le mal pour qu’il advienne un bien, mais toujours croire que Dieu utilise le mal pour qu’il en sorte un bien plus grand. C’est ma prière quotidienne en ce temps d’épidémie: que ce mal vécu par beaucoup de nos contemporains soit transformé par Dieu en bien plus grand ! Bien pour nos pays, nos sociétés, l’Église, notre diocèse, nos paroisses de la côte… Saurons-nous, une fois la crise passée, avoir le regard assez aiguisé pour le voir et le cœur assez pur pour rendre grâce ?

 

Évangile commenté par Père Bertrand

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Rechercher

Articles Récents

  • 40 ans après l’attentat contre Jean-Paul II
    Audience Générale, Pape François, S. Jean-Paul II Jean-Paul II © L'Osservatore Romano 40 ans après l’attentat contre Jean-Paul II, le pape François fait mémoire « Dans les mains de Dieu » 13 mai 2021 11:04 Anne Kurian Quarante ans après l’attentat subi...
  • « Le bon combat »
    Pape François L'Ascension du Christ, Giotto, Chapelle des Scrovegni, Padoue (Italie) © DR « Le bon combat », tweet du pape pour l’Ascension La mission que Dieu nous confie 13 mai 2021 19:39 « La solennité de l’Ascension dirige notre regard vers le haut,...
  • Pèlerinage Personnes Malades Handicapée2021
    - 11.07.2021_-_affiche_pelerinage_des_personnes_malades_et_handicapees_a_bon_encontre.pdf
  • La fin de vie est une étape importante de la vie !
    Tout est lié: le chemin d'une écologie intégrale. Soins palliatifs et écologie intégrale : Anne-Marie Aitken, Xavière, bénévole au sein de la maison médicale Jeanne Garnier n’a pas tout de suite vu le lien. À l’occasion de cet entretien, elle a relu son...
  • « Si vous voulez être heureux, rendez quelqu’un heureux »
    Baptême d'enfants dans la chapelle Sixtine, 12 janvier 2020 © Vatican Media Lectures de dimanche : « Si vous voulez être heureux, rendez quelqu’un heureux » La vocation chrétienne, c’est être choisi mai 07, 2021 12:37 Mgr Francesco Follo « La vocation...
  • Migrants et réfugiés : « SURMONTER NOS PEURS », invite le pape
    « Transformer les frontières en lieux de rencontre » mai 06, 2021 11:30 Anne Kurian-Montabone « Nous ne devons pas avoir peur de rêver et de le faire ensemble comme une seule humanité », écrit le pape François dans son message pour la 107ème Journée mondiale...
  • Mois de mai, mois de Marie : une coutume récente ?
    Depuis quand dit-on que le mois de mai est dédié à l’intercession de la Vierge Marie ? Le père Renaud Saliba, recteur du sanctuaire de Pontmain lieu d’une apparition mariale datant de 1871 dans le diocèse de Laval, nous apporte quelques explications sur...
  • Journée des CHRÉTIENS d'ORIENT
    Journée des CHRÉTIENS d'ORIENT
  • 30 jours du marathon de prière contre la pandémie.
    Le pape François a décidé de consacrer le mois de mai à un « marathon de prière » afin de demander à Dieu la fin de la pandémie. Cette chaine de prière relie trente sanctuaires différents à travers le monde. Chaque jour du mois de mai un sanctuaire marial...
  • Voici comment participer au « marathon de prière » du pape François
    Voici comment participer au « marathon de prière » du pape François Antoine Mekary | Agnès Pinard Legry - Publié le 30/04/21 Le pape François lancera ce samedi 1er mai un marathon de prière afin de demander à Dieu la fin de la pandémie. Il doit durer...