Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 avril 2020 5 24 /04 /avril /2020 09:24
CE PRÊTRE CHANTEUR RÉGALE TOUT SON QUARTIER AVEC DES REPRISES D'AIRS CONNUS

Juché sur le toit d’un foyer paroissial pour étudiants, le vicaire d’une paroisse parisienne donne régulièrement de mini concerts dans son quartier, interpellant les badauds avec des reprises de chansons célèbres.

 

« Acceptez ma rengaine, Elle veut juste dire “Sois zen”, Entre sœurs entre frères, On se sortira de cette galère ». Vous avez probablement reconnu des paroles familières. Cette reprise inspirée de la chanson « À nos souvenirs » du groupe Trois Cafés gourmands s’intitule « Halte aux soupirs » et elle est ici interprétée par l’abbé Mathias Sütterlin, vicaire de la paroisse Saint-Léon (Paris). Décidément, les prêtres chanteurs courent les rues, en temps de coronavirus. Alors qu’il y a quelques jours, le père Mickaël Lucéro, de la paroisse Saint-Martin de Méru-les-Sablons (Oise), chantait qu’il n’est « pas facile d’être curé quand on est confiné », c’est au tour de ce prêtre parisien d’attraper un micro. Deux fois par semaine, armé d’une guitare et de trois grosses enceintes qui diffusent le son dans les rues adjacentes, il se juche sur le toit de la Maison Saint-Léon, un foyer paroissial pour étudiants.

 

Un message humaniste

 

Juste avant de chanter, il propose une réflexion flash d’une minute afin d’amener joyeusement les personnes présentes à réfléchir au sens de l’existence. « J’ai eu envie de parler de la gratitude. Dans la vie, on ne dit pas assez merci. Je veux transmettre un message humaniste et faire quelque chose qui touche les gens. Nous sommes enfermés mais nous pouvons en tirer quelque chose »

 

Auprès de lui, c’est toute une équipe artistique qui s’investit dans ce projet avec des jeunes confinés investis dans les prises de vue et de son qui diffusent ensuite les vidéos sur les réseaux sociaux. Quant aux textes, ce sont des personnes du quartier qui les réécrivent, puis le prêtre les travaille à nouveau avant de les interpréter depuis son perchoir. Le ton est bon enfant et les inspirations sont variées, de Johnny à Bob Dylan en passant par Vianney et Boulevard des Airs. Décidément, le confinement pousse à la créativité. Et pour le plaisir des oreilles, on vous propose d’écouter la reprise de « Demain de bon matin ».

"A nos souvenirs" du groupe Trois Cafés Gourmands, c'est le titre joué à la guitare et chanté par l'abbé Mathias Sütterlin, ce mercredi 22 avril à 20h, sur le toit de la Paroisse Saint-Léon à Paris. Un grand merci à toute l'équipe artistique autour de l'abbé.

 

Retrouvez les paroles réécrites de cette chanson de confinement dans le premier commentaire ci-dessous.

 

Laurent Esposito
PAROLES : Pourrons-nous oublier

Ce temps d’confinement
Ces moments suspendus
Où on s’est senti perdu ?
Comment pourrions-nous faire
Pour rendre ces temps joyeux?
Nous rappeler qu’on est frères
Ensemble nous aimer mieux
Oublier ce matin
que tu es parisien
Que tu n’as pas de jardin
Qu’ t’es pas parti loin?
Ce n'est pas de notre faute
On joue des fausses notes
On pense bien aux médecins
Et on a du chagrin
Il se joue bien des drames
On a des vagues à l'âme
Tu as du mal au cœur
Tu cherches le bonheur
Applaudir les soignants
Faire l’école aux enfants
Les mettre d’vant la télé
Pour pouvoir travailler
Mais y’a quand même du bon
Écoutez ma chanson
Ce n’est pas si bizarre
Si vous gardez espoir
Le fruit d’une réflexion
On peut être plus uni
Quand on sera sorti
Ensemble à l’unisson
C'est pas d’la religion
Ça a bien des raisons
Aimer à en mourir
Pour le meilleur et pour le pire
Et ceux qui montent au ciel
Avec Emmanuel
est-ce la fin de tout
Ou alors veillent-ils sur nous ?
Nous partons en voyage
Même si ça parait fou
Allez fais tes bagages
Viens chanter avec nous
De la joie dans nos têtes
Un peu le cœur en fête
Tous nous redécouvrir
Ensemble se faire plaisir
Les yeux de nos grands-mères
La voix de nos grands-pères
On ne les oublie pas
Même si l’écran suffit pas
C'est l’heure des sentiments,
De la vie intérieure
Découvrons nous enfants
Et devenons meilleurs
Enterrons le moins bon
Cultivons nos vertus
Mais avant tout sachons
Pas donné c’est perdu
La relève est pour toi
A l’abri sous ton toit
Le monde en héritage mais
Saurons-nous être sages
Le temps nous a gâtés
On en a bien profité
On a des souvenirs en tête
Ce soir, faisons la fête
Acceptez ma rengaine
Elle veut juste dire "Sois zen"
Entre sœurs entre frères
On se sortira de cette galère
Soyons remplis d’espoir
Et le cœur qui pétille
Écrivons notre histoire
Avec des yeux qui brillent
Papayapayapapa……..
Acceptez ma rengaine
Elle veut juste dire "Sois zen"
Entre sœurs entre frères
On se sortira de cette galère
Soyons remplis d’espoir
Et le cœur qui pétille
Écrivons notre histoire
Avec des yeux qui brillent

Partager cet article

Repost0

commentaires

Rechercher

Articles Récents