Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 avril 2020 2 21 /04 /avril /2020 08:17
Prieuré de Layrac (47) - Communauté Assomptioniste

Prieuré de Layrac (47) - Communauté Assomptioniste

MARDI 21AVRIL(Mardi de la 2ème Semaine de Pâques)

Avec le Père EMMANUEL D’ALZON (1810-1880)

Fondateur des Assomptionnistes

Emmanuel d’Alzon, un Cévenol catholique dit «le lion des Cévennes»

Emmanuel d’Alzon, un Cévenol catholique dit «le lion des Cévennes»

Chers amis,

 

Vous trouverez en cliquant sur le lien ci-dessous le temps de prière pour cette journée, accompagné de celui avant le repos de la nuit. Le Père Michel Carrière (1), que je remercie, nous aidera à prier à travers le visage du fondateur de sa communauté des Assomptionnistes, le Père Emmanuel d'Alzon.

 

Ce mardi, je célèbre l'office de Milieu du jour. Je célèbre la messe à 18h30, précédée des vêpres à 18h et les complies à 22h. Ces célébrations seront retransmises, en direct, sur la chaîne YouTube du Catéchuménat.

 

Bonne journée

 

Votre Abbé, Jérôme

 

(1) Curé de la Paroisse Saints Pierre et Paul en Brulhois

 

Statue d'Emmanuel d’Alzon - Cloître - Prieuré de Layrac

Statue d'Emmanuel d’Alzon - Cloître - Prieuré de Layrac

Quelques liens :

Les Augustins de l'Assomption (ou Assomptionniste) :

En écho à la proposition spirituelle du jour :

Ces jours-ci, nous entendons dans la liturgie de la Messe, le 3ème chapitre de l’Évangile selon St Jean. Nous y découvrons le personnage de Nicodème.

Pour approfondir "l'esprit" de ce personnage attachant tant en préparation au Baptême qu'à la confirmation, qu'au devenir chrétien :

Cette semaine la Foi prise au mot s´intéresse au personnage biblique de Nicodème. En effet, voilà un homme au destin exceptionnel. L´évangile de Jean nous dit que c´est un notable juif, venu interroger Jésus, qui reçut un enseignement sur la nécessité de renaître d´en haut. On le retrouve au tombeau et il connaît une extraordinaire postérité, puisqu´un récit apocryphe est mis sous son nom. Ce texte, nous le verrons pendant l´émission, a une importance considérable, tant en Orient qu´en Occident, car il recueille une description de la Descente aux Enfers pendant le Samedi saint. Pour en savoir plus, retrouvez nos deux invités : Anne-Catherine Baudoin, agrégé-préparateur à l´École normale supérieure de la rue d´Ulm, département des sciences de l´Antiquité, et Yves Simoëns, jésuite, professeur d'exégèse biblique, il enseigne l'Écriture Sainte aux facultés jésuites de Paris (Centre Sèvres) et à l'Institut Biblique Pontifical de Rome. La Foi prise au Mot du 20/05/2018.

Quelques chants :

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

CHANT DU JOUR

(Cliquer sur le lien ci-dessus)

 

Viens, souffle de Dieu

 

1. Viens, souffle de Dieu, viens !
Viens, hôte très doux.
Viens, souffle de Dieu, viens !
Sonde-nous, scrute-nous.

 

R. Éclaire-nous, Esprit de Dieu,
Que brille la vérité.
Inonde-nous de ta clarté,
Viens nous transformer.
Esprit de Dieu, viens en nos cœurs !
Esprit de Dieu, viens en nos cœurs !

 

2. Viens, souffle de Dieu, viens !
Viens, Maître en nos cœurs.
Viens, souffle de Dieu, viens !
Guide-nous, conduis-nous.

 

3. Viens, souffle de Dieu, viens !
Viens, flamme d´amour.
Viens, souffle de Dieu, viens !
Brûle-nous de ton feu !

 

Paroles et musique : Communauté de l'Emmanuel (G. Creaton) /Titre original (EN) : Come Holy Spirit, Comforter © 2010, Éditions de l’Emmanuel, 89 boulevard Blanqui, 75013 Paris

 

LECTURES DU JOUR

 

PREMIÈRE LECTURE

 

« Un seul cœur et une seule âme »

 

 

Lecture du livre des Actes des Apôtres (Ac 4, 32-37)

 

La multitude de ceux qui étaient devenus croyants
avait un seul cœur et une seule âme ;
et personne ne disait
que ses biens lui appartenaient en propre,
mais ils avaient tout en commun.
C’est avec une grande puissance
que les Apôtres rendaient témoignage
de la résurrection du Seigneur Jésus,
et une grâce abondante reposait sur eux tous.
Aucun d’entre eux n’était dans l’indigence,
car tous ceux qui étaient propriétaires de domaines ou de maisons
les vendaient,
et ils apportaient le montant de la vente
pour le déposer aux pieds des Apôtres ;
puis on le distribuait en fonction des besoins de chacun.

 

Il y avait un lévite originaire de Chypre, Joseph,
surnommé Barnabé par les Apôtres,
ce qui se traduit : « homme du réconfort ».
Il vendit un champ qu’il possédait
et en apporta l’argent
qu’il déposa aux pieds des Apôtres.

 

 

PSAUME (92 (93), 1abc, 1d-2, 5)

 

Le Seigneur est roi ; il s’est vêtu de magnificence. ou : Alléluia !

 

Le Seigneur est roi ;
il s’est vêtu de magnificence,
le Seigneur a revêtu sa force.

 

Et la terre tient bon, inébranlable ;
dès l’origine ton trône tient bon,
depuis toujours, tu es.

 

Tes volontés sont vraiment immuables :
la sainteté emplit ta maison,
Seigneur, pour la suite des temps.

 

ÉVANGILE DU JOUR

 

« Nul n’est monté au ciel sinon celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme »

 

Alléluia. Alléluia. Il faut que le Fils de l’homme soit élevé, afin qu’en lui tout croyant ait la vie éternelle. Alléluia.

 

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (Jn 3, 7b-15)

 

En ce temps-là,
Jésus disait à Nicodème :
« Il vous faut naître d’en haut.
Le vent souffle où il veut :
tu entends sa voix,
mais tu ne sais ni d’où il vient ni où il va.
Il en est ainsi
pour qui est né du souffle de l’Esprit. »
Nicodème reprit :
« Comment cela peut-il se faire ? »
Jésus lui répondit :
« Tu es un maître qui enseigne Israël
et tu ne connais pas ces choses-là ?
Amen, amen, je te le dis :
nous parlons de ce que nous savons,
nous témoignons de ce que nous avons vu,
et vous ne recevez pas notre témoignage.
Si vous ne croyez pas
lorsque je vous parle des choses de la terre,
comment croirez-vous
quand je vous parlerai des choses du ciel ?
Car nul n’est monté au ciel
sinon celui qui est descendu du ciel,
le Fils de l’homme.
De même que le serpent de bronze
fut élevé par Moïse dans le désert,
ainsi faut-il que le Fils de l’homme soit élevé,
afin qu’en lui tout homme qui croit
ait la vie éternelle. »

 

Commentaire de l'Évangile

 

Découvrir Dieu

 

I - Hier, Jésus avait invité Nicodème, et nous avec, à renaître d’en haut, à vivre de l’Esprit Saint. Nicodème peine à comprendre, et nous-mêmes peinons à vivre effectivement dans cette disponibilité constante au souffle de l’Esprit. Aujourd’hui Jésus ne renvoie plus à l’expérience terrestre de Nicodème, mais à la sienne propre d’envoyé du Père, venu du ciel. En venant du ciel Jésus l’a ouvert et nous permet de goûter déjà aux choses du ciel. C’est une réalité qui est bien subtile, que nous pouvons goûter dans notre louange ou notre adoration personnelle ; mais la dissipation du monde nous fait souvent perdre cette connexion avec le ciel. Ces moments particuliers que nous vivons peuvent nous aider à entretenir la présence du ciel et de la vie avec Dieu dans notre quotidien.

 

Évangile commenté par le Père Alain de Boudemange

 

II - Nicodème était un maître en Israël et pourtant il est totalement déboussolé par l’enseignement de Jésus. En effet, la vie dans l’Esprit Saint que Jésus est venu nous donner est une vie qui, comme le vent, se perçoit « Tu entends sa voix », mais qui nous dépasse et que l’on ne peut saisir: « Tu ne sais ni d’où il vient, ni d’où il va ». Alors comment accéder à cette vie nouvelle?

 

Jésus nous donne la réponse: en regardant la Croix. De même que les hébreux étaient guéris en regardant le serpent de bronze dressé par Moïse dans le désert, de même lorsque je contemple le Fils de l’homme élevé sur la croix j’entre dans cette vie nouvelle et éternelle. La croix c’est le lieu où Jésus s’est dépris totalement de lui-même pour laisser uniquement la puissance de l’Amour (c’est à dire de l’Esprit Saint) agir. La croix c’est donc le lieu où j’apprends à me dessaisir de moi même pour me laisser saisir par l’Esprit d’amour de Jésus et ainsi naître d’en haut. C’est ce que St Paul écrit en 2 Co 5,14-15 « L’amour du Christ (i.e l’Esprit Saint) nous saisit quand nous pensons qu’un seul est mort pour tous, et qu’ainsi tous ont passé par la mort. Car le Christ est mort pour tous, afin que les vivants n’aient plus leur vie centrée sur eux-mêmes, mais sur lui, qui est mort et ressuscité pour eux. »

 

Lorsque je regarde la croix, je suis saisis par l’amour de Dieu qui me décentre de moi-même et me fait vivre selon l’Esprit d’Amour de Jésus ressuscité. Exemple concret: Je suis en conflit avec une personne et spontanément je pense agir d’une certaine manière. Je m’arrête, je regarde Jésus sur la croix qui est mort pour cette personne. Son Amour me saisit et m’aide à définir la bonne manière d’agir, selon l’Esprit Saint!

 

Évangile commenté par le Père Luc

Partager cet article

Repost0

commentaires

Rechercher

Articles Récents