Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 avril 2020 6 25 /04 /avril /2020 09:14
SAINT VINCENT DE PAUL

SAINT VINCENT DE PAUL

SAMEDI 25 AVRIL (Samedi de la 2èmeSemaine de Pâques) avec SAINT VINCENT DE PAUL(1581-1660)

 

par l'abbé Jérôme POMIÉ

Prêtre référent du Service diocésain du Catéchuménat

 

Chers amis,

 

Vous trouverez en cliquant sur le lien ci-dessous les temps de prière pour ce samedi. Nous serons accompagnés par la belle figure de St Vincent de Paul. Je remercie l'Abbé Ioan Cochior, curé de la Paroisse Saint Vincent de Garonne (Mas d'Agenais, Fourques, Caumont, Sainte Marthe ...) pour son travail de préparation.

 

J'en profite pour saluer nos filles de la charité et me permets d'annoncer aux anciens du catéchuménat le rappel à Dieu de Sœur Marie-Catherine Olina, elle avait été accompagnatrice en catéchuménat pour la Paroisse Sainte-Foy d'Agen. Nous avons apprécié son sourire, sa disponibilité, sa connaissance des personnes accompagnées et sa clairvoyance.

 

Ce samedi,  je célébrerai la messe (psaumes de sexte intégrés) à 12h. Je vous donne RDV aussi à 18h pour les vêpres solennelles qui nous feront entrer dans le 3ème dimanche de Pâques; à l'issue desquelles nous recevrons la bénédiction du Saint Sacrement. A 22h, je célébrerai les complies. Ces célébrations seront retransmises, en direct, sur la chaîne YouTube du Catéchuménat.

 

"Donnez-moi un homme d'oraison, il sera capable de tout", demandons à St Vincent de Paul d'intercéder pour que nous soyons rendus capables de tout par notre attachement à la prière.

 

Je vous reste uni par la prière.

 

Votre Abbé, Jérôme

 

 

SAMEDI 25/04/20 - CHEMIN PASCAL 2020, ITINÉRAIRE SPIRITUEL PROPOSÉ PAR LE SERVICE DIOCÉSAIN DU CATÉCHUMÉNAT - PRIÈRE DU JOUR ET CHANT - COMMENTAIRE DE L'ÉVANGILE

Quelques liens ...

 

- St Vincent de Paul, sa vie, ses œuvres :

2 émissions de "la foi prise au mot" (KTO)  :

Clin d’œil à un chef-d’œuvre de la cinématographie française :

Homme ordinaire, fait apôtre de la charité :

Vincent de Paul, en son et lumière :

Une fiction, entre la vie de M Vincent et le polar :

- La grande famille vincentienne :

Il en faut pour tous les goûts : un peu d'humour (très franchouillard), les filles de la charité les plus connues (et aimées) des français, que voulez-vous ? c'est de la culture... :

 

(Les doublures auraient pu être assurées par une de nos accompagnatrice de l'agenais ... dont je tairai le nom ... )

Elle conduit beaucoup à la prière...

Il ne l'a peut être pas mérité mais il a du mérite...

La création d'un style : une synthèse

Le samedi, rassemblés sous le manteau de Notre-Dame :

NOTRE DAME DE LA MÉDAILLE MIRACULEUSE - RUE DU BAC - PARIS

NOTRE DAME DE LA MÉDAILLE MIRACULEUSE - RUE DU BAC - PARIS

Enfin, quelques chants :

Homme universel :

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

CHANT DU JOUR

(Cliquer sur le lien ci-dessus)

 

 

Honneur, puissance et gloire

 

 

R. Honneur, puissance et gloire
À Dieu le trois fois Saint !
Que toute langue acclame,
Le Roi de l’univers. 

 

1. Louez le Seigneur dans son temple vénérable
Louez le Seigneur dans le ciel de sa puissance ;
Louez le Seigneur dans ses œuvres de vaillance,
Louez le Seigneur dans sa grande majesté !

 

2. Louez le Seigneur par le son de la cymbale,
Louez le Seigneur par la cymbale éclatante
Que tout ce qui vit et que tout ce qui respire
Chante la louange de Dieu, alléluia !

 

3. Louez le Seigneur en jouant de la trompette,
Louez le Seigneur par la harpe et la cithare ;
Louez le Seigneur par les cordes et les flûtes,
Louez le Seigneur par la danse et le tambour !

 

Paroles et musique : Communauté de l'Emmanuel (E. Baranger) /© 2001, Éditions de l’Emmanuel, 89 boulevard Blanqui, 75013 Paris

 

 

LECTURES DU JOUR

 

PREMIÈRE LECTURE

 

 

« Marc, mon fils, vous salue »

 

 

Lecture de la première lettre de saint Pierre Apôtre (1 P 5, 5b-14)

 

Bien-aimés,
vous tous, les uns envers les autres,
prenez l’humilité comme tenue de service.
En effet,
Dieu s’oppose aux orgueilleux,
aux humbles il accorde sa grâce.
Abaissez-vous donc sous la main puissante de Dieu,
pour qu’il vous élève en temps voulu.
Déchargez-vous sur lui de tous vos soucis,
puisqu’il prend soin de vous.
Soyez sobres, veillez :
votre adversaire, le diable,
comme un lion rugissant,
rôde, cherchant qui dévorer.
Résistez-lui avec la force de la foi,
car vous savez que tous vos frères, de par le monde,
sont en butte aux mêmes souffrances.
Après que vous aurez souffert un peu de temps,
le Dieu de toute grâce,
lui qui, dans le Christ Jésus, vous a appelés à sa gloire éternelle,
vous rétablira lui-même,
vous affermira, vous fortifiera,
vous rendra inébranlables.
À lui la souveraineté pour les siècles. Amen.

 

Par Silvain,
que je considère comme un frère digne de confiance,
je vous écris ces quelques mots
pour vous exhorter,
et pour attester que c’est vraiment dans la grâce de Dieu
que vous tenez ferme.
La communauté qui est à Babylone, choisie comme vous par Dieu,
vous salue,
ainsi que Marc, mon fils.
Saluez-vous les uns les autres par un baiser fraternel.
Paix à vous tous, qui êtes dans le Christ.

 

 

PSAUME (Ps 88, 2-3, 6-7, 16-17)

 

Ton amour, Seigneur, sans fin je le chante ! ou : Alléluia.

 

L’amour du Seigneur, sans fin je le chante ;
ta fidélité, je l’annonce d’âge en âge.
Je le dis : C’est un amour bâti pour toujours ;
ta fidélité est plus stable que les cieux.

 

Que les cieux rendent grâce pour ta merveille, Seigneur,
et l’assemblée des saints, pour ta fidélité.
Qui donc, là-haut, est comparable au Seigneur ?
Qui d’entre les dieux est semblable au Seigneur ?

 

Heureux le peuple qui connaît l’ovation !
Seigneur, il marche à la lumière de ta face ;
tout le jour, à ton nom il danse de joie,
fier de ton juste pouvoir.

 

 

ÉVANGILE DU JOUR

 

« Proclamez l’Évangile à toute la création »

 

Alléluia. Alléluia. Nous proclamons un Messie crucifié, il est puissance de Dieu et sagesse de Dieu. Alléluia.

 

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (Mc 16, 15-20)

 

En ce temps-là,
Jésus ressuscité se manifesta aux onze Apôtres et leur dit :
« Allez dans le monde entier.
Proclamez l’Évangile à toute la création.
Celui qui croira et sera baptisé
sera sauvé ;
celui qui refusera de croire
sera condamné.
Voici les signes qui accompagneront
ceux qui deviendront croyants :
en mon nom, ils expulseront les démons ;
ils parleront en langues nouvelles ;
ils prendront des serpents dans leurs mains
et, s’ils boivent un poison mortel,
il ne leur fera pas de mal ;
ils imposeront les mains aux malades,
et les malades s’en trouveront bien. »

 

Le Seigneur Jésus,
après leur avoir parlé,
fut enlevé au ciel
et s’assit à la droite de Dieu.
Quant à eux,
ils s’en allèrent proclamer partout l’Évangile.
Le Seigneur travaillait avec eux
et confirmait la Parole par les signes qui l’accompagnaient.

 

 

Commentaire de l'Évangile

 

Découvrir Dieu

 

I - Comment pouvons-nous vivre aujourd’hui de la parole de Dieu ? Pendant tout ce temps pascal nous voyons, dans les Actes des Apôtres, les disciples proclamer la bonne nouvelle, témoigner, évangéliser… Comment le pouvons-nous avec nos faibles moyens aujourd’hui ? En cette fête de l’évangéliste St Marc Jésus demande à ses disciples d’aller dans le monde entier, et nous ne pouvons sortir de nos maisons ! Nous savons cependant aujourd’hui que, grâce aux moyens de communication nous avons des possibilités pour faire résonner la Parole de Dieu sans sortir de chez nous. Et nous pouvons aussi nous préparer, dans cinq semaines, à vivre une Pentecôte exceptionnelle ! Après ces deux mois passés avec Jésus au Cénacle, éprouvés et purifiés certainement par ce que nous aurons vécu, nous serons renouvelés pour témoigner de l’Évangile avec un tout nouvel enthousiasme !

 

Évangile commenté par le Père Alain de Boudemange

 

 

II - Nous célébrons aujourd’hui la fête de l’évangéliste saint Marc. Selon la tradition copte d’Égypte, Marc est né en Libye actuelle. Très vite, il émigre avec sa famille en Palestine qui s’installe à Cana. Marc y sera témoin du grand miracle de Jésus de l’eau changée en vin. Orphelin de père, Marc, toujours selon cette tradition, sera accueilli par Pierre, proche de la famille. C’est d’ailleurs chez Marc (Ac 12,12) que Pierre, miraculeusement délivré de prison ira se réfugier. Cette maison servira sans doute de lieu de réunion pour les premiers chrétiens de Jérusalem. Cousin de Barnabé, Marc sera emmené en mission avec Paul et Barnabé en Ac 12. Mais, un chapitre plus tard, il abandonnera ses compagnons pour revenir à Jérusalem (Ac 13,13). C’est ce qui vaudra à Paul et Barnabé une grande dispute, lors du second départ en mission, Paul refusant de repartir avec un déserteur (Ac 15,37). Marc partira seul avec Barnabé. Nous retrouvons Marc une quinzaine d’année plus tard, à Rome, proche collaborateur de Pierre qu’il appelle ‘’mon fils’’ (1P5,13), et visiblement réconcilié avec Paul (prisonnier), qui le mentionne dans ses lettres à 3 reprises (2 Tm 4,11 ; Col 4,10 ; Phl 1,24). C’est de là qu’il part évangéliser sa patrie natale, et fondera l’Église en Égypte. Il est nommé comme premier patriarche d’Alexandrie. Il y sera martyrisé un 25 avril, autours de l’an 70. Ses reliques sont, encore aujourd’hui, sous la grande cathédrale copte du Caire.
Que retenir de cette figure de Saint Marc ? Sans doute qu’il n’est pas besoin d’être un héros pour être disciple de Jésus. Marc le sait bien, lui qui a abandonné Paul et Barnabé à Pergé. Lui aussi, sans doute, qui a abandonné Jésus le soir de sa Passion, au jardin des Oliviers, s’enfuyant tout nu (Mc 14,51-52). C’est peut-être ce qui le fera se sentir plus à l’aise en la compagnie de Pierre qu’en celle de Paul. Marc n’a sans doute pas d’illusion sur lui-même, il se sait pauvre. Il est d’ailleurs, le plus sévère des 4 évangélistes sur les disciples, manifestant clairement à de multiples reprises dans son Évangile combien ils sont totalement dépassés par le message de Jésus. Mais il est aussi celui des 4 évangélistes qui manifeste le plus le soin qu’a Jésus de former ses disciples, de leur faire faire un chemin. C’est sans doute cela, l’enseignement de Saint Marc : se reconnaître pauvre et pécheur, incapable de comprendre Jésus et de lui être fidèle, mais désireux de le suivre malgré tout. Mettons-nous donc aujourd’hui à son école : reconnaissons nos infidélités, mais redisons à Jésus que nous désirons Le suivre. Et pour cela, répondons à cette question, centrale dans son Évangile : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous qui suis-je ? ». De notre réponse dépendra notre départ sur ce chemin, mais c’est bien Jésus qui, encore et toujours nous fera avancer, malgré toutes nos infidélités !
Saint Marc, prie pour nous en ce jour ! Que nous devenions de plus en plus des témoins fidèles de Jésus !

 

Évangile commenté par le Père Bertrand

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Rechercher

Articles Récents