Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 avril 2020 6 18 /04 /avril /2020 07:36
Croix du Ressucité - Ermitage d'AGEN

Croix du Ressucité - Ermitage d'AGEN

SAINTE FAUSTINE KOWALSKA (1905-1938)

SAINTE FAUSTINE KOWALSKA (1905-1938)

CHEMIN SPIRITUEL PROPOSÉ PAR LE SERVICE DIOCÉSAIN DU CATÉCHUMÉNAT AVEC SAINTE FAUSTINE KOWALSKA (1905 - 1938)

 

par l'abbé Jérôme POMIÉ

Prêtre référent du Service diocésain du Catéchuménat

 

Chers amis,

 

Vous trouverez en cliquant sur le lien ci-dessous le temps de prière que je propose pour aujourd'hui ainsi que le temps de prière avant le repos de la nuit.

 

En cette veille du Dimanche de la Miséricorde Divine, nous nous confions à Sainte Faustine.

 

Pour ceux qui poursuivent la neuvaine, vous y trouverez la méditation pour ce dernier jour.

 

Un petit problème est survenu hier (de mon fait) qui n'a pas permis la retransmission des offices. Je vous en demande pardon. Ce samedi, je célébrerai la messe à 12h, les vêpres solennelles et un salut au Saint-Sacrement à 18h et les complies à 22h. Ces célébrations seront retransmises, en direct, sur la chaîne Youtube du Catéchuménat.

 

Bon week end

Votre Abbé, Jérôme

 

 

Icône de Notre-Dame de la Miséricorde - 12 Avril 2015 - Ordination épiscopale de Mgr David Macaire (diocèse de Martinique)

Icône de Notre-Dame de la Miséricorde - 12 Avril 2015 - Ordination épiscopale de Mgr David Macaire (diocèse de Martinique)

Avec des enfants (mais pas que ...), même confinés suivons le Ressuscité :

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

CHANT DU JOUR

(Cliquer sur le lien ci-dessus)

 

Alléluia, proclamez que le Seigneur est bon

 

R. Alléluia, alléluia, alléluia.

 

1. Proclamez que le Seigneur est bon,
Éternel est son amour !
Que le dise la maison d’Israël,
Éternel est son amour !

 

2. Le Seigneur est ma force et mon chant,
Le Seigneur est mon salut.
Je ne mourrai pas, non, je vivrai,
Je dirai l’œuvre de Dieu.

 

3. Ouvrez-moi les portes de justice,
J’entrerai, je rendrai grâce ;
C’est ici la porte du Seigneur,
Tous les justes y entreront.

 

Paroles et musique : Communauté de l'Emmanuel (E. Baranger) /© 1985, Éditions de l’Emmanuel, 89 boulevard Blanqui, 75013 Paris

 

LECTURES DU JOUR

 

PREMIÈRE LECTURE

 

 

« Il nous est impossible de nous taire sur ce que nous avons vu et entendu »

 

 

Lecture du livre des Actes des Apôtres (Ac 4, 13-21)

 

En ces jours-là,
les chefs du peuple, les Anciens et les scribes
constataient l’assurance de Pierre et de Jean
et, se rendant compte que c’était des hommes sans culture
et de simples particuliers,
ils étaient surpris ;
d’autre part, ils reconnaissaient en eux
ceux qui étaient avec Jésus.
Mais comme ils voyaient, debout avec eux, l’homme qui avait été guéri,
ils ne trouvaient rien à redire.
Après leur avoir ordonné de quitter la salle du Conseil suprême,
ils se mirent à discuter entre eux.
Ils disaient :
« Qu’allons-nous faire de ces gens-là ?
Il est notoire, en effet, qu’ils ont opéré un miracle ;
cela fut manifeste pour tous les habitants de Jérusalem,
et nous ne pouvons pas le nier.
Mais pour en limiter la diffusion dans le peuple,
nous allons les menacer
afin qu’ils ne parlent plus à personne
en ce nom-là. »
Ayant rappelé Pierre et Jean,
ils leur interdirent formellement
de parler ou d’enseigner au nom de Jésus.
Ceux-ci leur répliquèrent :
« Est-il juste devant Dieu de vous écouter,
plutôt que d’écouter Dieu ?
À vous de juger.
Quant à nous, il nous est impossible
de nous taire sur ce que nous avons vu et entendu. »
Après de nouvelles menaces, ils les relâchèrent,
faute d’avoir trouvé le moyen de les punir :
c’était à cause du peuple,
car tout le monde rendait gloire à Dieu
pour ce qui était arrivé.

 

 

PSAUME (117 (118), 1.14-15ab, 16-18, 19-21)

 

Seigneur, je te rends grâce, car tu m’as exaucé. ou : Alléluia !

 

Rendez grâce au Seigneur : Il est bon !
Éternel est son amour !
Ma force et mon chant, c’est le Seigneur ;
il est pour moi le salut.
Clameurs de joie et de victoire
sous les tentes des justes :

 

« Le bras du Seigneur se lève,
le bras du Seigneur est fort ! »
Non, je ne mourrai pas, je vivrai
pour annoncer les actions du Seigneur :
il m’a frappé, le Seigneur, il m’a frappé,
mais sans me livrer à la mort.

 

Ouvrez-moi les portes de justice :
j’entrerai, je rendrai grâce au Seigneur.
« C’est ici la porte du Seigneur :
qu’ils entrent, les justes ! »
Je te rends grâce car tu m’as exaucé :
tu es pour moi le salut.

 

ÉVANGILE DU JOUR

 

« Allez dans le monde entier. Proclamez l’Évangile »

SAMEDI, OCTAVE DE PÂQUES : CHEMIN SPIRITUEL PROPOSÉ PAR LE SERVICE DIOCÉSAIN DU CATÉCHUMÉNAT - PRIÈRES DU JOUR ET CHANT - COMMENTAIRE DE L'ÉVANGILE

Alléluia. Alléluia. Voici le jour que fit le Seigneur, qu’il soit pour nous jour de fête et de joie ! Alléluia.

 

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (Mc 16, 9-15)

 

Ressuscité le matin, le premier jour de la semaine,
Jésus apparut d’abord à Marie Madeleine,
de laquelle il avait expulsé sept démons.
Celle-ci partit annoncer la nouvelle
à ceux qui, ayant vécu avec lui, s’affligeaient et pleuraient.
Quand ils entendirent que Jésus était vivant
et qu’elle l’avait vu,
ils refusèrent de croire.
Après cela, il se manifesta sous un autre aspect
à deux d’entre eux
qui étaient en chemin pour aller à la campagne.
Ceux-ci revinrent l’annoncer aux autres,
qui ne les crurent pas non plus.
Enfin, il se manifesta aux Onze eux-mêmes
pendant qu’ils étaient à table :
il leur reprocha leur manque de foi et la dureté de leurs cœurs
parce qu’ils n’avaient pas cru
ceux qui l’avaient contemplé ressuscité.
Puis il leur dit :
« Allez dans le monde entier.
Proclamez l’Évangile à toute la création. »

 

Commentaire de l'Évangile

 

Découvrir Dieu

 

I - L’évangéliste Marc nous propose un résumé des apparitions de Jésus ressuscité : trois apparitions successives de Jésus mais un même endurcissement des disciples. Lorsque Jésus apparaît aux Onze il est obligé de leur faire des reproches assez sévères ; pourtant il conclut en leur demandant d’aller porter la bonne nouvelle dans le monde entier ! Jésus ne considère pas que le manque de foi des disciples soit un obstacle à leur envoi en mission ; peut-être même pense-t-il que la mission les aidera à croire ! Peut-être aimerions-nous aujourd’hui aller dans le monde entier, tandis que, pour beaucoup d’entre nous, nous sommes encore confinés dans nos appartements ou nos maisons. Mais les moyens de communication ne nous permettent-ils pas d’aller dans le monde entier sans bouger de chez nous ? Profitons alors de ces opportunités, alors que nous peinons peut-être encore à croire, pour témoigner dans le monde entier de cette Bonne Nouvelle !

 

Évangile commenté par le Père Alain de Boudemange

 

 

II - La finale de l’Évangile de Marc que nous lisons aujourd’hui tranche un peu sur tous les autres évangiles de cette semaine. Il ne s’agit plus d’un récit vivant et coloré, mais d’une sorte de résumé des apparitions de Jésus Ressuscité.

 

Tout au long de cette semaine, nous avons pu relever trois constantes dans les récits d’apparitions du Sauveur : l’initiative vient de Jésus, la reconnaissance de Jésus se fait toujours progressivement, chaque rencontre du Ressuscité débouche sur une mission pour les disciples.

 

Aujourd’hui encore : l’initiative de Jésus est soulignée. Jésus se fit voir, Jésus se manifesta sous une autre forme, Jésus se manifesta aux Onze eux-mêmes. Le thème de la reconnaissance de Jésus est présent, lui aussi, mais renversé, en quelque sorte : l’Évangile souligne par trois fois l’incrédulité des compagnons de Jésus. Ils refusent de croire Marie-Madeleine, ils refusent de croire les deux disciples qui revenaient de la campagne (=Emmaüs), Jésus lui-même reproche aux Onze leur entêtement à ne pas croire ceux qui l’avaient vu ressuscité.

 

L’accent principal de l’Évangile porte aujourd’hui sur la mission universelle. Il ne s’agit plus seulement de porter la nouvelle à Pierre et aux autres disciples rassemblés à Jérusalem, mais de partir dans le monde entier et de proclamer la victoire de Jésus à toute la création. Ce récit éclaire notre situation actuelle de témoins du Christ et les principales tensions que nous connaissons dans notre itinéraire spirituel aujourd’hui.

 

-Tensions dans notre vie face aux initiatives de Jésus. Nous l’avons découvert, reconnu, accueilli, au moment du premier don, mais, les années passant, il nous arrive de constater que, par moments, nous avons transféré notre trésor ailleurs. Dès lors Jésus vivant ressuscité, quand de nouveau il prend l’initiative de nous rencontrer, de croiser notre route, nous apparaît comme un étranger, difficilement reconnaissable.

 

-Tensions au cœur même de notre foi et de notre espérance, lorsqu’il s’agit justement de rejoindre le Vivant, le Ressuscité, non pas dans l’euphorie d’une présence sentie, claire pour les yeux et chaude pour le cœur, mais humblement, quotidiennement, à partir du témoignage des Écritures et sous les traits de sa communauté souffrante. C’est la difficulté de croire sans avoir vu, de tout miser sur la parole du Maître.

 

-Tensions, enfin, au niveau de la mission. À qui Jésus confie-t-il le message universel ? A ceux et à celles qu’il vient de trouver incrédules, entêtés, lents à croire. Pourtant « il nous est impossible de ne pas dire ce que nous avons vu et entendu ».

 

Porteurs d’une nouvelle bouleversante pour le monde, nous portons en même temps le poids de nos lenteurs, de nos réticences et de nos reprises. Jésus nous confie la flamme qui peut allumer dans le monde l’incendie de la charité, mais nous la portons « dans des vases d’argile ». L’amour du Christ, toutefois, est si fort, si personnel, si rédempteur, qu’il nous interdit de nous laisser paralyser par notre misère. La mission est là, belle, urgente, décisive, et « il est fidèle, le Dieu qui nous a appelés à la communion de son Fils ». C’est encore lui qui fera cela.

 

Après sept jours de célébration de la résurrection du Seigneur, la Bonne Nouvelle semble encore enlisée dans les peurs et les endurcissements humains. Quel mystère. Quel malaise. Cet Évangile nous invite à devenir de vrais témoins du Ressuscité, c’est-à-dire à accueillir sans cesse cette conversion profonde de nos vies qu’Il opère chaque jour et à en être les témoins quotidiens.

 

Évangile commenté par le Père Olivier

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Rechercher

Articles Récents

  • CHANT DU JOUR : " JÉSUS, TOI QUI AS PROMIS "
    Chant avec Paroles-Musique et Photos de Paysages. Jésus, toi qui as promis Jésus, toi qui as promis d´envoyer l´Esprit À ceux qui te prient, Ô Dieu, pour porter au monde ton feu, Voici l´offrande de nos vies. Musique utilisée dans cette vidéo - Gesù,...
  • PAPE FRANÇOIS, ANGÉLUS DU 25 OCTOBRE 2020
    Angélus: l'amour de Dieu et du prochain, «deux piliers essentiels» du chrétien Avant la prière de l’angélus de ce dimanche 25 octobre, le Pape François a proposé un commentaire de l’évangile du jour, où Jésus explique en quoi consiste «le grand commandement»:...
  • CHANT DU JOUR : " QU'EXULTE LA TERRE "
    Chant de l'Emmanuel, Best of Qu'exulte la terre 1. Qu’exulte la terre, qu’exulte le ciel, Que chante sans fin tout le peuple de Dieu. (bis) R. Alléluia, alléluia, alléluia, alléluia ! 2. Chantez au Seigneur un cantique nouveau, Exultez de joie voici votre...
  • PREMIÈRE COMMUNION À L'ÉGLISE D'ARTIGUES LE DIMANCHE 18 OCTOBRE 2020
    PREMIÈRE COMMUNION Dimanche 18 octobre 2020 Initialement prévue le 14 juin 2020, la célébration de la première communion a dû être reportée en octobre, en raison de la pandémie de COVID-19. Chloé, Hugo, Rachel, Lilou et Jade se sont préparés, pendant...
  • CHANT DU JOUR : " SAUVE TON PEUPLE "
    SAUVE TON PEUPLE Paroles et musique : A. Fleury N° 22-21 R. Sauve ton peuple, Accorde ta grâce, Nous chanterons ta miséricorde Sauve ton peuple, Accorde ta g... Sauve ton peuple R. Sauve ton peuple, Accorde ta grâce, Nous chanterons ta miséricorde Sauve...
  • ANNONCES PAROISSIALES DES SEMAINES 44 ET 45 + FEUILLE DE CHANTS - MESSE DU 24-25 OCTOBRE 2020
    ANNONCES PAROISSIALES DES SEMAINES 44 ET 45 : - ANNONCES PAROISSIALES DES SEMAINES 44 ET 45.pdf FEUILLE DE CHANTS - MESSE DU 24-25 OCTOBRE 2020 : - FEUILLE DE CHANTS - MESSE DU 24-25 OCTOBRE 2020.pdf
  • CONFIRMATION DES ADULTES : SAMEDI 22 MAI 2021 À LA CATHÉDRALE SAINT-CAPRAIS D'AGEN
    Cliquer sur la photo pour une meilleure lecture : CONFIRMATION DES ADULTES - DOCUMENT DE PRÉSENTATION : - CONFIRMATION DES ADULTES - CATHÉDRALE D'AGEN - DOCUMENT D'INFORMATION.pdf FICHE D ’ INSCRIPTION À LA CON FIRMATION DES ADULTE S ANN É E 2 020 –...
  • PÈLERINAGE À LOURDES LES 7, 8 ET 9 DÉCEMBRE 2020
    L'Immaculée Conception " Je suis l'Immaculée Conception" C'était également le thème choisit par les sanctuaires de Lourdes en cette année particulière qui nous a contraints à annuler le pèlerinage diocésain du mois de juillet. Nous vous proposons de nous...
  • CHANT DU JOUR : " JÉSUS , TU ES LE CHRIST "
    Chorale Olé Chœur Accompagnement : Rémi Zeller Direction : Paul Morinière Jésus, tu es le Christ R. Jésus, tu es le Christ Le Fils du Dieu vivant, Toi seul as les paroles De la vie éternelle ! Je te suivrai, Jésus, où tu me conduiras, Toi seul es le chemin,...
  • 22 OCTOBRE, FÊTE DE LA SAINT-JEAN-PAUL II " N'AYEZ PAS PEUR " L'ENCOURAGEMENT DE KAROL WOJTYLA ENCORE D'ACTUALITÉ
    Jean-Paul II dans la Vallée des temples en Sicile en 1993 Orazio Coclite et Alessandro De Carolis – Cité du Vatican - 22 octobre 2020 «N’ayez pas peur !», l'encouragement de Karol Wojtyla encore d’actualité Le 22 octobre 1978, Jean-Paul II débutait son...