Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mai 2020 6 23 /05 /mai /2020 08:48

CHANT DU JOUR

(Cliquer sur le lien ci-dessus)

 

Maître, montre-nous le père

 

R. Maître, montre-nous le Père,
Maître, où est le chemin ?
Maître, montre-nous le Père,
Cela nous suffit.

 

Soliste :
1. Je suis le Chemin, la Vérité, la Vie,
Qui me voit, voit le Père,
Et qui me connaît, connaît aussi le Père
Et déjà vous l´avez vu !

 

2. Les paroles que je dis viennent du Père,
Et le Père en moi demeure.
Je suis dans le Père et le Père est en moi.
Ayez foi en ses œuvres !

 

3. Qui croit en moi lui aussi accomplira
Ce que j´ai accompli.
Et vous ferez même de plus grandes œuvres,
Car je vais vers le Père !

 

4. Si quelqu´un m´aime, il gardera ma Parole
Et mon Père l´aimera.
Chez lui, nous établirons notre demeure,
Je vous laisse ma paix !

 

Refrain final :
Maître, montre-nous le Père,
Maître, Tu es le chemin.
Maître, montre-nous le Père,
Cela nous suffit.

 

Paroles et musique : Communauté de l'Emmanuel (P. Scheide) Harmonisation : Communauté de l'Emmanuel (M. Hagemann) /Titre original (DE) : Herr, zeige uns den Vater © 1999, Gemeinschaft Emmanuel, Kolbergstraße 4-6, 84503 Altötting © 2003, Éditions de l’Emmanuel, 89 boulevard Blanqui, 75013 Paris

 

 

PREMIÈRE LECTURE

 

« Apollos démontrait par les Écritures que le Christ, c’est Jésus »

 

Lecture du Livre des Actes des Apôtres (Ac 18, 23-28)

 

Après avoir passé quelque temps à Antioche,
Paul partit.
Il parcourut successivement le pays galate et la Phrygie,
en affermissant tous les disciples.
Or, un Juif nommé Apollos,
originaire d’Alexandrie,
venait d’arriver à Éphèse.
C’était un homme éloquent,
versé dans les Écritures.
Il avait été instruit du Chemin du Seigneur ;
dans la ferveur de l’Esprit,
il parlait et enseignait avec précision
ce qui concerne Jésus,
mais, comme baptême,
il ne connaissait que celui de Jean le Baptiste.
Il se mit donc à parler avec assurance à la synagogue.
Quand Priscille et Aquila l’entendirent,
ils le prirent à part
et lui exposèrent avec plus de précision le Chemin de Dieu.
Comme Apollos voulait se rendre en Grèce,
les frères l’y encouragèrent,
et écrivirent aux disciples de lui faire bon accueil.
Quand il fut arrivé, il rendit de grands services
à ceux qui étaient devenus croyants par la grâce de Dieu.
En effet, avec vigueur il réfutait publiquement les Juifs,
en démontrant par les Écritures
que le Christ, c’est Jésus.

 

 

PSAUME (46 (47), 2-3, 8-9, 10)

 

Dieu est le roi de toute la terre. ou : Alléluia !

 

Tous les peuples, battez des mains,
acclamez Dieu par vos cris de joie !
Car le Seigneur est le Très-Haut, le redoutable,
le grand roi sur toute la terre.

 

Car Dieu est le roi de la terre :
que vos musiques l’annoncent !
Il règne, Dieu, sur les païens,
Dieu est assis sur son trône sacré.

 

Les chefs des peuples se sont rassemblés :
c’est le peuple du Dieu d’Abraham.
Les princes de la terre sont à Dieu
qui s’élève au-dessus de tous.

 

 

ÉVANGILE DU JOUR

 

« Le Père lui-même vous aime, parce que vous m’avez aimé et vous avez cru »

 

Alléluia. Alléluia. Je suis sorti du Père, et je suis venu dans le monde ; maintenant, je quitte le monde, et je pars vers le Père. Alléluia.

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (Jn 16, 23b-28)

 

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
« Amen, amen, je vous le dis :
ce que vous demanderez au Père en mon nom,
il vous le donnera.
Jusqu’à présent vous n’avez rien demandé en mon nom ;
demandez, et vous recevrez :
ainsi votre joie sera parfaite.

 

En disant cela, je vous ai parlé en images.
L’heure vient où je vous parlerai sans images,
et vous annoncerai ouvertement ce qui concerne le Père.
Ce jour-là, vous demanderez en mon nom ;
or, je ne vous dis pas que moi, je prierai le Père pour vous,
car le Père lui-même vous aime,
parce que vous m’avez aimé
et vous avez cru que c’est de Dieu que je suis sorti.
Je suis sorti du Père, et je suis venu dans le monde ;
maintenant, je quitte le monde, et je pars vers le Père. »

 

 

Commentaire de l'Évangile

 

Découvrir-Dieu

 

Au moment de quitter ce monde et de partir vers le Père, Jésus nous donne l’impression que nous n’aurons plus besoin de lui : nous pouvons prier directement le Père, parce que Jésus nous a désormais introduit dans son intimité. Il faut quelque peu corriger cette impression : nous avons accès au Père au nom de Jésus. La communion avec lui et le don de l’Esprit Saint nous placent dans une telle intimité avec lui, Jésus, que nous avons en lui accès au Père. Les annonces qu’il nous fait sont alors de grandes promesses : tout ce que nous demanderons au Père en son nom, il nous le donnera. Nous pourrions réagir à une telle promesse avec une forme de scepticisme : nous aurions l’impression, dans notre expérience de la prière, que cette promesse n’est pas réalisée. Mais cette promesse est plutôt une provocation : « jusqu’à présent vous n’avez rien demandé en mon nom ». Jésus nous provoque à vivre plus pleinement en son nom pour découvrir les immenses bienfaits dans lesquels le Père veut nous faire vivre dès aujourd’hui.

 

Évangile commenté par le Père Alain de Boudemange

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Rechercher

Articles Récents