Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juin 2020 3 24 /06 /juin /2020 09:03
CHANT DU JOUR

(Cliquer sur le lien ci-dessus)

 

Je veux vivre en toi, Jésus

 

1. J’ai dans le cœur ce grand désir :
Habiter dans ta maison tous les jours de ma vie !
Ta grâce est venue me saisir
Et j’ai vu dans ton pardon ton amour infini !

 

R. Car tu es mon Roi, Jésus !
Car tu es mon Roi, Jésus ! (bis)

 

2. Tu répands sur nous ton Esprit,
Tu nous combles de tes dons, nous sommes tes enfants !
Et tu fais de nous tes amis
Par ton corps et par ton sang, tu nous ouvres à la vie !

 

R. Car tout vient de toi, Jésus !
Car tout vient de toi, Jésus ! (bis)

 

3. Je voudrais témoigner de toi,
Être au milieu de mes frères un signe de ta paix !
Je voudrais partager ta joie,
Ton salut qui me libère par le don de la foi.

 

R. Je veux vivre en toi, Jésus !
Je veux vivre en toi, Jésus ! (bis)

 

Paroles et musique : Communauté de l'Emmanuel (L. Pavageau) /© 2010, Éditions de l’Emmanuel, 89 boulevard Blanqui, 75013 Paris

 

 

PREMIÈRE LECTURE

 

« Je fais de toi la lumière des nations »

 

Lecture du livre du prophète Isaïe (Is 49, 1-6)

 

Écoutez-moi,
îles lointaines !
Peuples éloignés, soyez attentifs !
J’étais encore dans le sein maternel
quand le Seigneur m’a appelé ;
j’étais encore dans les entrailles de ma mère
quand il a prononcé mon nom.
Il a fait de ma bouche une épée tranchante,
il m’a protégé par l’ombre de sa main ;
il a fait de moi une flèche acérée,
il m’a caché dans son carquois.
Il m’a dit :
« Tu es mon serviteur, Israël,
en toi je manifesterai ma splendeur. »
Et moi, je disais :
« Je me suis fatigué pour rien,
c’est pour le néant, c’est en pure perte
que j’ai usé mes forces. »
Et pourtant, mon droit subsistait auprès du Seigneur,
ma récompense, auprès de mon Dieu.
Maintenant le Seigneur parle,
lui qui m’a façonné dès le sein de ma mère
pour que je sois son serviteur,
que je lui ramène Jacob,
que je lui rassemble Israël.
Oui, j’ai de la valeur aux yeux du Seigneur,
c’est mon Dieu qui est ma force.
Et il dit :
« C’est trop peu que tu sois mon serviteur
pour relever les tribus de Jacob,
ramener les rescapés d’Israël :
je fais de toi la lumière des nations,
pour que mon salut parvienne
jusqu’aux extrémités de la terre. »

 

 

PSAUME (Ps 138 (139), 1-2.2-3b, 13-14ab, 14c-15ab)

 

Je te rends grâce, ô mon Dieu, pour tant de merveilles.

 

Tu me scrutes, Seigneur, et tu sais !
Tu sais quand je m’assois, quand je me lève ;
de très loin, tu pénètres mes pensées,
tous mes chemins te sont familiers.

 

C’est toi qui as créé mes reins,
qui m’as tissé dans le sein de ma mère.
Je reconnais devant toi le prodige,
l’être étonnant que je suis.

 

Étonnantes sont tes œuvres,
toute mon âme le sait.
Mes os n’étaient pas cachés pour toi
quand j’étais façonné dans le secret.

 

 

DEUXIÈME LECTURE

 

« Jean le Baptiste a préparé l’avènement de Jésus »

 

Lecture du livre des Actes des Apôtres (Ac 13, 22-26)

 

En ces jours-là,
dans la synagogue d’Antioche de Pisidie,
Paul disait aux Juifs :
« Dieu a, pour nos pères, suscité David comme roi,
et il lui a rendu ce témoignage :
J’ai trouvé David, fils de Jessé ;
c’est un homme selon mon cœur
qui réalisera toutes mes volontés.
De la descendance de David,
Dieu, selon la promesse,
a fait sortir un sauveur pour Israël :
c’est Jésus,
dont Jean le Baptiste a préparé l’avènement
en proclamant avant lui un baptême de conversion
pour tout le peuple d’Israël.
Au moment d’achever sa course,
Jean disait :
“Ce que vous pensez que je suis,
je ne le suis pas.
Mais le voici qui vient après moi,
et je ne suis pas digne de retirer les sandales de ses pieds.”
Vous, frères, les fils de la lignée d’Abraham
et ceux parmi vous qui craignent Dieu,
c’est à nous que la parole du salut a été envoyée. »

 

 

ÉVANGILE DU JOUR

 

 

« Son nom est Jean »

 

 

Alléluia. Alléluia. Toi, petit enfant, tu seras appelé prophète du Très-Haut : tu marcheras devant, en présence du Seigneur, et tu prépareras ses chemins. Alléluia.

 

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (Lc 1, 57-66.80)

 

Quand fut accompli le temps où Élisabeth devait enfanter,
elle mit au monde un fils.
Ses voisins et sa famille apprirent
que le Seigneur lui avait montré la grandeur de sa miséricorde,
et ils se réjouissaient avec elle.
Le huitième jour, ils vinrent pour la circoncision de l’enfant.
Ils voulaient l’appeler Zacharie, du nom de son père.
Mais sa mère prit la parole et déclara :
« Non, il s’appellera Jean. »
On lui dit :
« Personne dans ta famille ne porte ce nom-là ! »
On demandait par signes au père
comment il voulait l’appeler.
Il se fit donner une tablette sur laquelle il écrivit :
« Jean est son nom. »
Et tout le monde en fut étonné.
À l’instant même, sa bouche s’ouvrit, sa langue se délia :
il parlait et il bénissait Dieu.
La crainte saisit alors tous les gens du voisinage
et, dans toute la région montagneuse de Judée,
on racontait tous ces événements.
Tous ceux qui les apprenaient
les conservaient dans leur cœur et disaient :
« Que sera donc cet enfant ? »
En effet, la main du Seigneur était avec lui.

 

L’enfant grandissait
et son esprit se fortifiait.
Il alla vivre au désert
jusqu’au jour où il se fit connaître à Israël.

 

 

Commentaire de l'Évangile

 

Il y a six mois nous avons célébré la naissance de Jésus ; aujourd’hui celle de Jean-Baptiste. Cette naissance est l’irruption d’une nouveauté et d’une surprise dans un peuple pourtant bien préparé à la venue du salut. Zacharie et Élisabeth, les parents de Jean, sont l’incarnation de ce que le peuple d’Israël a produit de meilleur dans l’attente du messie. Ils sont pieux et fidèles, animés d’une grande espérance. La venue de Jean vient cependant les surprendre dans leur stérilité et leur âge avancé. Sur l’indication de l’ange Gabriel ils marquent cette nouveauté en donnant à leur fils un nom nouveau, jamais porté dans la famille de Zacharie et Élisabeth. Les voisins en sont tout surpris et en conçoivent une grande attente : « que sera donc cet enfant ? » Peut-être que nos vies sont aussi bien installées ; peut-être, et c’est une bonne chose, avons-nous comme Zacharie et Élisabeth, l’habitude de faire le bien et de suivre le Christ. Mais sommes-nous aussi disposés à nous laisser surprendre par l’inattendu de la présence de Dieu ?

 

Évangile commenté par le Père Alain de Boudemange

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Rechercher

Articles Récents

  • 60 ans de combats
    - CCFD 60ans 10 octobre-1.pdf
  • Annonces de la semaine
    Samedi 4 septembre Ste Rosalie 11h00 : PONT du CASSE, Baptême de Djovaly d’AGRO 17h00 : PONT du CASSE, Mariage Adriane PEYRONIN & Luc FABBRO 18h30 :MONBRAN, Messe (int Famille Genies ) Dimanche 5 septembre 23°dimanche du TO 10h30 : FLOTTIS, Messe de départ...
  • Trait d'Union - Septembre 2021 - n°318
    TRAIT - D’UNION Septembre - 2021 n °318 Paroisse Sainte-Marie en Agenais Pont du Casse – Ste Foy de Jérusalem – Serres – St Martin de Foulayronnes – Monbran - Pauilhac – St Julien de Terrefosses Artigues - La Croix Blanche – St Arnaud Presbytère de Pont-du-Casse...
  • Journée œcuménique de la Création –dimanche 29 août 2021
    Après la messe catholique célébrée en l’église de Lusignan Petit et le pique-nique sous les pruniers, une bonne cinquantaine de personnes ont pris les chemins vers Doulougnac pour vivre en accord avec la création qui nous est confiée et méditer Laudato...
  • journées mondiales de la création du 1° septembre au 4 octobre (St François)
    Prière du temps pour la Création 2021 (extrait) Ô Dieu créateur de tout Nous te rendons grâce d’avoir créé par Amour notre planète pour qu’elle soit la maison de tous. Dans ton infinie sagesse, tu as créé la Terre et fait naître une diversité d’êtres...
  • Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la création
    Season of Creation 2021 Season of Creation 2021 https://www.youtube.com/watch?v=cHxWhzDrEac
  • église verte: foi chrétienne et écologie
    Notre Évêque, dans sa lettre pastorale de septembre 2020, mettait l’accent sur « l’engagement écologique des chrétiens » et précisait «que cela consistait à changer quelque chose dans nos pratiques de tous les jours ». Nous l'avons retenu dans notre Projet...
  • Pèlerinage diocésain à Lourdes, 12-14 juillet 2021
    Le dernier pèlerinage des personnes malades, âgées ou handicapées, date de juillet 2019. En 2020, en raison de la pandémie de Covid-19, il n'a pu avoir lieu. Cette année, une journée de pèlerinage sous l’égide de l’Hospitalité de Notre Dame de Lourdes,...
  • Emmanuel Macron a visité le sanctuaire de Lourdes
    En images : Emmanuel Macron a visité le sanctuaire de Lourdes Ludovic MARIN / AFP Le président de la République est entouré d'Antoine Hérouard, délégué apostolique au sanctuaire de Lourdes, Mgr Olivier Ribadeau Dumas, recteur du sanctuaire, et de Thierry...
  • Pèlerinage des malades à Bon Encontre
    L'Hospitalité Notre Dame de Lourdes du Diocèse d'Agen n'ayant pu organiser le traditionnel Pèlerinage des personnes handicapées, malades ou âgées, à cause des normes sanitaires, c'est une belle journée qui a été organisée à la basilique Notre Dame de...