Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 juin 2020 5 26 /06 /juin /2020 09:53
PRÉPARONS-NOUS AU 13ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE

Partageons la parole de Dieu avec le frère Norbert, prémontré de l’abbaye Saint-Martin de Mondaye (Calvados).

 

Lectures de la messe
Première lecture
« Celui qui s’arrête chez nous est un saint homme de Dieu » (2 R 4, 8-11.14-16a)
 
Psaume
(Ps 88 (89), 2-3, 16-17, 18-19)

R/ Ton amour, Seigneur,
sans fin je le chante !
(Ps 88, 2a)

 

Deuxième lecture
Unis, par le baptême, à la mort et à la résurrection du Christ (Rm 6, 3-4.8-11)

 

Évangile
« Celui qui ne prend pas sa croix n’est pas digne de moi. Qui vous accueille m’accueille » (Mt 10, 37-42)

 

PRÉPARONS-NOUS AU 13ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE
COMPRENDRE

 

De l’Évangile de ce dimanche, deux thèmes distincts affleurent : l’attachement à Jésus qui doit dépasser toutes les affections dont nous vivons ici-bas, y compris l’amour que nous vouons à notre famille  ; la pratique de l’hospitalité.

 

Le second thème obtient vite notre assentiment. Il fait écho au chapitre 25 du même évangile selon saint Matthieu (« j’étais un étranger et vous m’avez accueilli ; chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait »), et il est merveilleusement illustré par le récit de la première lecture : l’hospitalité réservée par la femme de Sunam au prophète Élisée est source pour elle d’une fécondité inespérée.

 

En revanche, le premier thème pose problème : ne relativiserait-il pas les liens familiaux les plus élémentaires ? Ne ferait-il pas passer au second plan l’affection d’un enfant pour ses parents, ou l’amour de parents pour leur progéniture ? Le bât blesse. La mention de la croix nous invite à nous replonger dans la deuxième lecture : saint Paul y déploie une magnifique théologie du baptême, selon laquelle le chrétien, plongé dans la mort avec le Christ, participe aussi à sa Résurrection. Avec le Christ, le baptisé est enfanté à une vie nouvelle (« vous êtes morts au péché, mais vivants pour Dieu en Jésus Christ »). C’est donc seulement si nous gardons le mystère pascal – qui nous régénère intérieurement – sous les yeux que nous pouvons comprendre ce thème. « Que ton amour pour les parents t’apprenne combien tu dois aimer Dieu », dit d’ailleurs saint Augustin (Sermon 344, 2).

 

Or vivre en ressuscités, c’est vouloir accueillir toujours le don de Dieu qu’est le Christ. C’est pratiquer l’hospitalité. Ainsi, nos deux thèmes se rejoignent, qui consonent pour requérir notre unique assentiment. Préférant Jésus à chacun de nos liens d’affection, accueillons Jésus en chacun.

 

 

MÉDITER

 

Ne pas aimer son père et sa mère plus que le Seigneur. La formule claque à nos oreilles et nous dérange. Mais était-elle vraiment si neuve ? Certes, Jésus l’emploie, mais ce faisant, il s’inscrit résolument dans le sillage de la Bible hébraïque.

 

Dans la Genèse, Dieu ordonne en effet à Abraham de quitter son pays, sa parenté et la maison de son père (Gn 12, 1).

 

De même, dans le Deutéronome, Moïse bénit Lévi, « qui a dit de son père et de sa mère : ‘’Je ne les ai pas vus !’’, lui qui ne reconnaît pas ses frères et ignore ses fils ! », car cette attitude lui a permis de « garder la parole [de Dieu] et de maintenir son alliance » (Dt 33, 9).

 

Ainsi Jésus n’annule pas la Loi, mais il l’actualise (« Je ne suis pas venu abolir [la Loi et les prophètes], mais accomplir », Mt 5, 17). Cette perspective de l’accomplissement est puissante dans l’évangile selon saint Matthieu : il est composé de cinq parties, en référence implicite à la Torah, qui rassemble les cinq premiers livres de la Bible, de la Genèse au Deutéronome. Jésus énonce donc une nouvelle Loi, qui ne peut pas être comprise sans la Torah, la loi d’Israël.

 

Dès lors, ce qui claquait aux oreilles des contemporains de Jésus, ce n’était pas tant le risque d’une dévalorisation des rapports familiaux, mais plutôt que l’enseignement de Jésus devait acquérir le même statut que la Torah, le texte sacré des juifs. Ce qui était scandaleux, c’était que Jésus de Nazareth invite à faire de lui-même le sujet de notre amour le plus fou. Comment placer en lui notre foi et nous positionner en sa faveur, avant même la Résurrection ? Telle devait être la principale question de ses auditeurs.

 

 

PRIER

 

Seigneur Jésus,

 

Accueille-nous dans la gloire,

 

Aide-nous à te choisir à chaque instant de notre vie,

 

Donne-nous de te chercher dans tous les recoins de notre vie,

 

Pour que nous naissions vraiment à la vie nouvelle des enfants de Dieu,

 

Et qu’ainsi, nous te découvrions présent dans le prochain que nous accueillons,

 

Toi qui règnes pour les siècles sans fin.

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Rechercher

Articles Récents

  • 60 ans de combats
    - CCFD 60ans 10 octobre-1.pdf
  • Annonces de la semaine
    Samedi 4 septembre Ste Rosalie 11h00 : PONT du CASSE, Baptême de Djovaly d’AGRO 17h00 : PONT du CASSE, Mariage Adriane PEYRONIN & Luc FABBRO 18h30 :MONBRAN, Messe (int Famille Genies ) Dimanche 5 septembre 23°dimanche du TO 10h30 : FLOTTIS, Messe de départ...
  • Trait d'Union - Septembre 2021 - n°318
    TRAIT - D’UNION Septembre - 2021 n °318 Paroisse Sainte-Marie en Agenais Pont du Casse – Ste Foy de Jérusalem – Serres – St Martin de Foulayronnes – Monbran - Pauilhac – St Julien de Terrefosses Artigues - La Croix Blanche – St Arnaud Presbytère de Pont-du-Casse...
  • Journée œcuménique de la Création –dimanche 29 août 2021
    Après la messe catholique célébrée en l’église de Lusignan Petit et le pique-nique sous les pruniers, une bonne cinquantaine de personnes ont pris les chemins vers Doulougnac pour vivre en accord avec la création qui nous est confiée et méditer Laudato...
  • journées mondiales de la création du 1° septembre au 4 octobre (St François)
    Prière du temps pour la Création 2021 (extrait) Ô Dieu créateur de tout Nous te rendons grâce d’avoir créé par Amour notre planète pour qu’elle soit la maison de tous. Dans ton infinie sagesse, tu as créé la Terre et fait naître une diversité d’êtres...
  • Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la création
    Season of Creation 2021 Season of Creation 2021 https://www.youtube.com/watch?v=cHxWhzDrEac
  • église verte: foi chrétienne et écologie
    Notre Évêque, dans sa lettre pastorale de septembre 2020, mettait l’accent sur « l’engagement écologique des chrétiens » et précisait «que cela consistait à changer quelque chose dans nos pratiques de tous les jours ». Nous l'avons retenu dans notre Projet...
  • Pèlerinage diocésain à Lourdes, 12-14 juillet 2021
    Le dernier pèlerinage des personnes malades, âgées ou handicapées, date de juillet 2019. En 2020, en raison de la pandémie de Covid-19, il n'a pu avoir lieu. Cette année, une journée de pèlerinage sous l’égide de l’Hospitalité de Notre Dame de Lourdes,...
  • Emmanuel Macron a visité le sanctuaire de Lourdes
    En images : Emmanuel Macron a visité le sanctuaire de Lourdes Ludovic MARIN / AFP Le président de la République est entouré d'Antoine Hérouard, délégué apostolique au sanctuaire de Lourdes, Mgr Olivier Ribadeau Dumas, recteur du sanctuaire, et de Thierry...
  • Pèlerinage des malades à Bon Encontre
    L'Hospitalité Notre Dame de Lourdes du Diocèse d'Agen n'ayant pu organiser le traditionnel Pèlerinage des personnes handicapées, malades ou âgées, à cause des normes sanitaires, c'est une belle journée qui a été organisée à la basilique Notre Dame de...