Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 octobre 2020 5 09 /10 /octobre /2020 08:06
Le Pape rencontre Francesca di Giovanni, sous-secrétaire à la section pour les Relations avec les États de la Secrétairerie d’Etat
Le Pape rencontre Francesca di Giovanni, sous-secrétaire à la section pour les Relations avec les États de la Secrétairerie d’Etat

Le Pape rencontre Francesca di Giovanni, sous-secrétaire à la section pour les Relations avec les États de la Secrétairerie d’Etat

Vatican News - 08 octobre 2020

 

Le Pape souhaite "une présence féminine plus incisive" dans l'Église

 

Publication de «La Vidéo du Pape» présentant les intentions de prière du Saint-Père pour ce mois d’octobre, mois missionnaire. François appelle à une plus grande intégration des fidèles laïcs, en particulier des femmes, dans les instances de responsabilité de l’Église.

 

Le Pape François souhaite voir plus de femmes laïques occuper des postes de responsabilité dans l'Église. Il confie ce désir à la prière de tous les catholiques du monde en ce mois d'octobre. Une participation qui s'enracine non pas dans des revendications liées à l'époque, mais dans le sacrement même du baptême car c'est là que s'inscrit le protagonisme des laïcs, et donc aussi des femmes, dans la vie ecclésiale et dans l'annonce de l'Évangile. «Personne n'a été baptisé prêtre ou évêque. Nous avons tous été baptisés en tant que laïcs. Les laïcs et les laïques sont les protagonistes de l'Église» affirme le Pape dans cette vidéo.

 

Les femmes sont, le plus souvent, laissées de côté

Parmi les laïcs, ce sont les femmes qui se voient accorder encore trop peu de place. Parce que les «femmes sont généralement laissées de côté», le Pape estime qu’«aujourd'hui encore, il est nécessaire d'élargir les espaces pour une présence féminine plus incisive dans l'Église». Dans ce message vidéo, François ne parle pas d’une présence quelconque: «Nous devons promouvoir l'intégration des femmes dans les lieux où se prennent les décisions importantes».

 

Il souhaite donc qu’en vertu du baptême, les fidèles laïcs et en particulier les femmes, participent davantage aux institutions de responsabilité de l’Église, mais «en évitant des formes de cléricalisme qui annulerait le charisme des laïcs» souligne-t-il.

 

Plus de dirigeantes mais pas de quotas roses

Depuis le début de son pontificat, le Pape a plusieurs fois manifesté son souhait d’accorder plus de places aux femmes dans l’Église. Il a nommé plusieurs femmes à des postes de premier plan. D’ailleurs, le nombre de 'dirigeantes' n'a jamais été aussi élevé.  Huit femmes occupent actuellement des postes à responsabilité au Saint-Siège, au-dessus du dixième niveau de rémunération au Vatican. Il y a dix ans, il n'y en avait que trois.

 

Parmi elles, Linda Ghisoni, nommée par François sous-secrétaire pour les fidèles laïcs. S’exprimant sur le sens de cette vidéo, elle revient sur le fait que le Pape commence par parler du baptême. «C'est très important car cela nous permet de comprendre que le désir d'une plus grande participation des laïcs, et en particulier des femmes, dans les instances de responsabilité de l'Église ne doit pas être interprété comme une opération sociologique ou comme un désir de garantir des quotas roses pour une répartition du pouvoir entre les femmes et les hommes, entre les laïcs et le clergé» affirme-t-elle. Elle poursuit: «Si nous prenons conscience du sens de notre baptême, nous comprenons quelle est notre place dans l'Église qui, pour être universelle, ne peut renoncer aux apports spécifiques des laïcs, des femmes, qui par vocation en sont une partie constitutive».

 

Sainte Marie-Madeleine

Par ailleurs, le Réseau mondial de la prière rappelle ce geste symbolique du Pape François qui, en 2016, a élevé au rang de fête liturgique le jour de sainte Marie Madeleine, aujourd'hui définie dans la nouvelle préface de la messe comme «l’apôtre des apôtres». En prenant cette décision, «il a souligné l'importance de cette femme, la première à voir le visage du Ressuscité parmi les morts, la première que Jésus appelle par son nom, la première à recevoir de Jésus-Christ lui-même la mission d'annoncer sa résurrection».

 

«Beaucoup a été fait depuis 2013, mais il faut faire davantage» estime le père Frédéric Fornos S.J., directeur international du Réseau mondial de la prière du Pape. Il rappelle ces propos de François dans Evangelii Gaudium: «Les revendications des droits légitimes des femmes, à partir de la ferme conviction que les hommes et les femmes ont la même dignité, posent à l’Église des questions profondes qui la défient et que l’on ne peut éluder superficiellement.(EG104)». Dans Querida Amazonia, François avait là insisté sur le fait que dans de nombreuses régions du monde «de nombreuses femmes, animées par l'Esprit Saint, maintiennent l'Église debout avec un dévouement admirable et une foi ardente. Il est essentiel qu'elles participent de plus en plus à ses instances décisionnelles. Cela demande un profond changement de mentalité, notre conversion en fait, ce qui implique la prière».

 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

Femmes au Vatican : une présence en constante progression

 

Gudrun Sailer - Cité du Vatican - 08 mars 2020

 

Le nombre de femmes employées au Vatican est en constante augmentation. En 2019, il y en avait 1 016, soit 22 % du personnel total. Ce chiffre provient d'une enquête menée par Vatican News dans les bureaux du personnel du Saint-Siège à l'occasion de la Journée internationale de la femme, le 8 mars. Le nombre de femmes occupant des postes de haut niveau au Vatican et à la Curie n'a jamais été aussi élevé qu'aujourd'hui.

 

Au cours de ces dix dernières années, le nombre absolu et le pourcentage de femmes présentes au sein du personnel du Saint-Siège et de l’État de la Cité du Vatican ont augmenté. En 2010, sous le pontificat de Benoît XVI, 4 053 personnes en tout étaient employées, dont 697 femmes -soit environ 17 %. En 2019, le Saint-Siège et la Cité du Vatican employaient ensemble 4 618 personnes, dont 22 % (1 016) étaient des femmes.

 

Ce qui est particulièrement frappant dans cette décennie, c'est l'augmentation du nombre de femmes travaillant pour le Saint-Siège, c'est-à-dire tous les organes de la Curie romaine qui aident le Pape dans l'administration de l'Église universelle. En 2010, 385 femmes travaillaient au Saint-Siège ; ce chiffre est monté à 649 en 2019, soit une part qui est passée de 17,6%  à 24% en l’espace de 10 ans.  

 

Dans l'État de la Cité du Vatican, en revanche, l'augmentation de la présence des femmes au cours des dix dernières années a été plus faible et a surtout touché les postes moins qualifiés, comme le personnel de vente des musées. À une exception près : en 2016, le Pape François a nommé l'historienne de l'art italienne Barbara Jatta à la direction des musées du Vatican. Cette décision a également fait sensation dans le monde de l'art international, car aucun autre musée de cette taille et de cette importance n'a de femme à sa tête. Les collections d'art des papes figurent parmi les cinq musées les plus visités au monde.

 

Quatre femmes au sommet

Au Saint-Siège, le Pape François a nommé plus de femmes à des postes importants. Le plus haut niveau atteint jusqu'à présent par les femmes de la Curie est celui de sous-secrétaire, une figure qui fait partie de l'équipe de direction d'un dicastère, généralement composée de trois à quatre membres. François a doublé le nombre de sous-secrétaires, qui est passé de deux à quatre. En janvier 2020, dernière nomination de ce type, l'Italienne Francesca Di Giovanni est devenue sous-secrétaire à la section pour les Relations avec les États de la Secrétairerie d’État, un poste nouvellement créé.

 

En 2017, le Souverain Pontife a nommé deux sous-secrétaires au sein du Département pour les Laïcs, la Famille et la Vie, Gabriella Gambino et Linda Ghisoni. Toutes deux sont mères de familles avec enfants, une nouveauté pour le Vatican à ces niveaux de responsabilité. La religieuse espagnole Carmen Ros Nortes travaille quant à elle comme sous-secrétaire à la Congrégation pour les Instituts de vie consacrée, la troisième femme déjà occupant cette fonction. Son prédécesseur, Enrica Rosanna, avait été nommée par le Pape Jean-Paul II en 2004, ce qui avait à l’époque surpris de nombreux observateurs : jusqu'alors, les sous-secrétaires avaient toujours été des prêtres.

 

Le nombre de femmes dirigeantes de la Curie a triplé en dix ans

Au Dicastère pour la Communication du Saint-Siège, où le nombre de laïcs est élevé par rapport aux autres unités du Saint-Siège, deux femmes occupent des postes de direction. La Slovène Natasa Govekar est à la tête du département théologico-pastoral, tandis que la Brésilienne Cristiane Murray est directrice adjointe du bureau de presse du Vatican. Fin 2019, huit femmes au total, dont Francesca Di Giovanni, occupent des postes à responsabilité au Saint-Siège, au-dessus du dixième niveau de rémunération au Vatican. Il y a dix ans, il n'y en avait que trois. En d'autres termes, le nombre de femmes occupant des postes à haute responsabilité dans la Curie romaine a triplé en dix ans.

 

Tous les préfets ne doivent pas être prêtres

Au total, 5 des 22 bureaux les plus importants de la Curie (Secrétairerie d'État, Secrétariat pour l’Économie, trois Dicastères, neuf Congrégations, cinq Conseils, trois Tribunaux) comptent désormais des femmes dans l'équipe dirigeante. Aucun Souverain Pontife n'a jamais nommé une femme à la tête d'un département. Le fait qu’un préfet ne doit pas nécessairement être un prêtre, mais dans certains cas peut aussi être un laïc - et donc une femme - a été démontré par le Pape François en 2018 lorsqu'il a nommé le laïc Paolo Ruffini préfet du Dicastère pour la communication. François avait également déclaré son ouverture à une femme en tant que préfet du Secrétariat pour l'Économie, même si, finalement, il a choisi un prêtre - le jésuite Juan Antonio Guerrero Alves - pour succéder au cardinal George Pell.

 

Le Pape François, qui fêtera dans quelques jours le 7e anniversaire de son accession au Siège de Pierre, a affirmé à plusieurs reprises que l'Église catholique a besoin de plus de femmes aux postes de direction. Sur son territoire, au Vatican et à la Curie romaine, il prépare petit à petit le terrain à cet effet. Il souligne cependant toujours que les nominations seules ne suffisent pas : les femmes sont plus qu'une position éminente de l'Église catholique. Il faut y réfléchir encore plus profondément, a-t-il indiqué.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Rechercher

Articles Récents

  • CHANT DU JOUR : " JÉSUS, TOI QUI AS PROMIS "
    Chant avec Paroles-Musique et Photos de Paysages. Jésus, toi qui as promis Jésus, toi qui as promis d´envoyer l´Esprit À ceux qui te prient, Ô Dieu, pour porter au monde ton feu, Voici l´offrande de nos vies. Musique utilisée dans cette vidéo - Gesù,...
  • PAPE FRANÇOIS, ANGÉLUS DU 25 OCTOBRE 2020
    Angélus: l'amour de Dieu et du prochain, «deux piliers essentiels» du chrétien Avant la prière de l’angélus de ce dimanche 25 octobre, le Pape François a proposé un commentaire de l’évangile du jour, où Jésus explique en quoi consiste «le grand commandement»:...
  • CHANT DU JOUR : " QU'EXULTE LA TERRE "
    Chant de l'Emmanuel, Best of Qu'exulte la terre 1. Qu’exulte la terre, qu’exulte le ciel, Que chante sans fin tout le peuple de Dieu. (bis) R. Alléluia, alléluia, alléluia, alléluia ! 2. Chantez au Seigneur un cantique nouveau, Exultez de joie voici votre...
  • PREMIÈRE COMMUNION À L'ÉGLISE D'ARTIGUES LE DIMANCHE 18 OCTOBRE 2020
    PREMIÈRE COMMUNION Dimanche 18 octobre 2020 Initialement prévue le 14 juin 2020, la célébration de la première communion a dû être reportée en octobre, en raison de la pandémie de COVID-19. Chloé, Hugo, Rachel, Lilou et Jade se sont préparés, pendant...
  • CHANT DU JOUR : " SAUVE TON PEUPLE "
    SAUVE TON PEUPLE Paroles et musique : A. Fleury N° 22-21 R. Sauve ton peuple, Accorde ta grâce, Nous chanterons ta miséricorde Sauve ton peuple, Accorde ta g... Sauve ton peuple R. Sauve ton peuple, Accorde ta grâce, Nous chanterons ta miséricorde Sauve...
  • ANNONCES PAROISSIALES DES SEMAINES 44 ET 45 + FEUILLE DE CHANTS - MESSE DU 24-25 OCTOBRE 2020
    ANNONCES PAROISSIALES DES SEMAINES 44 ET 45 : - ANNONCES PAROISSIALES DES SEMAINES 44 ET 45.pdf FEUILLE DE CHANTS - MESSE DU 24-25 OCTOBRE 2020 : - FEUILLE DE CHANTS - MESSE DU 24-25 OCTOBRE 2020.pdf
  • CONFIRMATION DES ADULTES : SAMEDI 22 MAI 2021 À LA CATHÉDRALE SAINT-CAPRAIS D'AGEN
    Cliquer sur la photo pour une meilleure lecture : CONFIRMATION DES ADULTES - DOCUMENT DE PRÉSENTATION : - CONFIRMATION DES ADULTES - CATHÉDRALE D'AGEN - DOCUMENT D'INFORMATION.pdf FICHE D ’ INSCRIPTION À LA CON FIRMATION DES ADULTE S ANN É E 2 020 –...
  • PÈLERINAGE À LOURDES LES 7, 8 ET 9 DÉCEMBRE 2020
    L'Immaculée Conception " Je suis l'Immaculée Conception" C'était également le thème choisit par les sanctuaires de Lourdes en cette année particulière qui nous a contraints à annuler le pèlerinage diocésain du mois de juillet. Nous vous proposons de nous...
  • CHANT DU JOUR : " JÉSUS , TU ES LE CHRIST "
    Chorale Olé Chœur Accompagnement : Rémi Zeller Direction : Paul Morinière Jésus, tu es le Christ R. Jésus, tu es le Christ Le Fils du Dieu vivant, Toi seul as les paroles De la vie éternelle ! Je te suivrai, Jésus, où tu me conduiras, Toi seul es le chemin,...
  • 22 OCTOBRE, FÊTE DE LA SAINT-JEAN-PAUL II " N'AYEZ PAS PEUR " L'ENCOURAGEMENT DE KAROL WOJTYLA ENCORE D'ACTUALITÉ
    Jean-Paul II dans la Vallée des temples en Sicile en 1993 Orazio Coclite et Alessandro De Carolis – Cité du Vatican - 22 octobre 2020 «N’ayez pas peur !», l'encouragement de Karol Wojtyla encore d’actualité Le 22 octobre 1978, Jean-Paul II débutait son...