Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 octobre 2020 4 15 /10 /octobre /2020 08:09
PAPE FRANÇOIS, AUDIENCE GÉNÉRALE DU 14 OCTOBRE 2020
PAPE FRANÇOIS, AUDIENCE GÉNÉRALE DU 14 OCTOBRE 2020

Adélaïde Patrignani – Cité du Vatican - 14 octobre 2020

 

Audience générale: dans les psaumes, «le croyant trouve une réponse»

 

C’est une brève exploration du livre des Psaumes que le Pape François a proposé aux fidèles venus pour l’audience générale ce mercredi 14 octobre. Continuant son cycle de catéchèses consacré à la prière, le Saint-Père a montré combien le psautier permet à l’homme d’entretenir une relation avec Dieu dans toutes les périodes de sa vie, en particulier dans la souffrance. Sur les lèvres du priant, le psaume devient un cri que le Seigneur entend.

 

Dans l’Ancien Testament, un livre est devenu «la patrie, le terrain d'exercice et la maison d'innombrables orants»: le livre des Psaumes, rassemblant 150 prières inspirées par l’Esprit Saint «dans le cœur du roi David et d’autres orants», et qui ont traversé les siècles pour être encore prononcées quotidiennement par bien des croyants.

 

Tel que l’on est, devant Dieu

Le Saint-Père a souligné la richesse et la pédagogie contenues dans ce livre sapientiel. L’on y trouve «tous les sentiments humains, tous: les joies, les douleurs, les doutes, les espérances, les amertumes qui colorent notre vie», et l’on y apprend «le langage de la prière». Les psaumes «sont la parole de Dieu que nous, les humains, nous utilisons pour parler avec Lui», a résumé François.

 

Le réalisme de ces prières est aussi un trait caractéristique: il s’agit d’«invocations, souvent dramatiques, qui jaillissent du vif de l'existence. Pour les prier, il suffit d'être ce que nous sommes». Le Pape a insisté sur la nécessité de cette authenticité de la part du priant: «ne pas maquiller son âme pour prier».

 

Dans l’épreuve, un cri vers le Ciel

La souffrance est un thème qui revient fréquemment au fil des versets. Le psalmiste ne la conteste pas, «il sait qu’elle appartient à la vie». Mais à travers les mots, elle «se transforme en question». La principale interrogation, lancée telle un refrain lancinant, est «Jusqu’à quand ?». La douleur n’est pas faite pour que l’on s’y habitue, «la vie n’est pas sauvée si elle n’est pas guérie», chaque homme à du prix aux yeux de Dieu, nous rappellent les psaumes. C’est pourquoi l’orant prie… l’orant crie.

 

«La prière des psaumes est le témoignage de ce cri», a expliqué le Pape, afin de demander à Dieu «d'intervenir là où tous les efforts humains sont vains»: autrement dit, face aux multiples visages de la douleur, en particulier le plus cruel, «celui de la mort».

 

Une douleur personnelle mais pas solitaire

En s’exprimant dans la prière, «début de salut», la souffrance prend alors une autre dimension. Elle «devient relation», «un cri d’aide qui attend d’intercepter une oreille attentive». Le caractère universel des psaumes n’étouffe pas la singularité de la souffrance de chaque individu qui se tourne vers Dieu. «Pour Dieu, toutes les douleurs des hommes sont sacrées», a déclaré le Saint-Père. Et d’évoquer la rencontre qu’il venait d’avoir, en entrant en salle Paul VI, avec les parents de don Roberto Malgesini, prêtre du diocèse de Côme assassiné le 15 septembre par un sans-abri qu’il aidait.

 

Devant le Père, «nous ne sommes pas des inconnus, ou des numéros. Nous sommes des visages et des cœurs, connus un par un, par leur nom». À travers cette certitude d’une relation unique rappelée par les psaumes, «le croyant trouve une réponse», une porte «ouverte». Il sait aussi que les problèmes ne se résoudront «pas toujours», que la souffrance ne disparaîtra pas de son existence, «mais si nous sommes écoutés, tout devient plus supportable».

 

Penser à Jésus pleurant

«La pire chose qui puisse arriver est de souffrir dans l'abandon, sans qu'on se souvienne de nous. La prière nous sauve de cela», a souligné François au terme de cette catéchèse. Une lumière peut filtrer à travers l’épaisseur du mystère du mal: «nos cris ne stagnent pas ici-bas, ils montent jusqu’à Lui», dont le cœur est miséricordieux et compatissant. Le Pape a confié que cela lui faisait «du bien, dans les moments difficiles, de penser à Jésus qui pleure», comme il l’a fait à plusieurs moments de son existence terrestre. «Dieu a voulu se faire homme – disait un auteur spirituel – pour pouvoir pleurer. Penser que Jésus pleure avec moi dans la douleur est une consolation: cela nous aide à aller de l’avant», a assuré le Souverain Pontife. Par cette relation entre l’homme et son Sauveur, la vie s’ouvre alors à «un grand horizon de bien et se met en marche vers son accomplissement».

Partager cet article
Repost0

commentaires

Rechercher

Articles Récents

  • 40 ans après l’attentat contre Jean-Paul II
    Audience Générale, Pape François, S. Jean-Paul II Jean-Paul II © L'Osservatore Romano 40 ans après l’attentat contre Jean-Paul II, le pape François fait mémoire « Dans les mains de Dieu » 13 mai 2021 11:04 Anne Kurian Quarante ans après l’attentat subi...
  • « Le bon combat »
    Pape François L'Ascension du Christ, Giotto, Chapelle des Scrovegni, Padoue (Italie) © DR « Le bon combat », tweet du pape pour l’Ascension La mission que Dieu nous confie 13 mai 2021 19:39 « La solennité de l’Ascension dirige notre regard vers le haut,...
  • Pèlerinage Personnes Malades Handicapée2021
    - 11.07.2021_-_affiche_pelerinage_des_personnes_malades_et_handicapees_a_bon_encontre.pdf
  • La fin de vie est une étape importante de la vie !
    Tout est lié: le chemin d'une écologie intégrale. Soins palliatifs et écologie intégrale : Anne-Marie Aitken, Xavière, bénévole au sein de la maison médicale Jeanne Garnier n’a pas tout de suite vu le lien. À l’occasion de cet entretien, elle a relu son...
  • « Si vous voulez être heureux, rendez quelqu’un heureux »
    Baptême d'enfants dans la chapelle Sixtine, 12 janvier 2020 © Vatican Media Lectures de dimanche : « Si vous voulez être heureux, rendez quelqu’un heureux » La vocation chrétienne, c’est être choisi mai 07, 2021 12:37 Mgr Francesco Follo « La vocation...
  • Migrants et réfugiés : « SURMONTER NOS PEURS », invite le pape
    « Transformer les frontières en lieux de rencontre » mai 06, 2021 11:30 Anne Kurian-Montabone « Nous ne devons pas avoir peur de rêver et de le faire ensemble comme une seule humanité », écrit le pape François dans son message pour la 107ème Journée mondiale...
  • Mois de mai, mois de Marie : une coutume récente ?
    Depuis quand dit-on que le mois de mai est dédié à l’intercession de la Vierge Marie ? Le père Renaud Saliba, recteur du sanctuaire de Pontmain lieu d’une apparition mariale datant de 1871 dans le diocèse de Laval, nous apporte quelques explications sur...
  • Journée des CHRÉTIENS d'ORIENT
    Journée des CHRÉTIENS d'ORIENT
  • 30 jours du marathon de prière contre la pandémie.
    Le pape François a décidé de consacrer le mois de mai à un « marathon de prière » afin de demander à Dieu la fin de la pandémie. Cette chaine de prière relie trente sanctuaires différents à travers le monde. Chaque jour du mois de mai un sanctuaire marial...
  • Voici comment participer au « marathon de prière » du pape François
    Voici comment participer au « marathon de prière » du pape François Antoine Mekary | Agnès Pinard Legry - Publié le 30/04/21 Le pape François lancera ce samedi 1er mai un marathon de prière afin de demander à Dieu la fin de la pandémie. Il doit durer...