Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 novembre 2020 6 21 /11 /novembre /2020 18:00
2 novembre: Sainte Cécile, patronne des musiciens

Histoire de Sainte Cécile, patronne des musiciens

QUI ÉTAIT SAINTE CÉCILE ?

La bienheureuse Cécile était une noble romaine, née dans une famille chrétienne de sénateurs au IIème siècle après Jésus-Christ. Mais ce n’est qu’au XIVème siècle d’un orgue a fait son apparition comme symbole iconographique aujourd’hui familier de cette sainte, et ce n’est pas avant la fin du XVIème siècle – lorsque sa ville natale a fondé une académie de musique qui porte son nom – que les célébrations de sainte Cécile sont devenues essentiellement musicales.

POURQUOI CÉCILE A-T-ELLE ÉTÉ  CANONISÉE ?

A partir du IVème siècle, Cécile a été surtout honorée comme une sainte femme pour avoir porté une haire sous sa robe de mariée et dit à son mari qu’elle était fiancée à un ange (demandant à en voir la preuve, il a été comblé de roses et de lys par le corps céleste qui l’avait visité). Cécile a été martyrisée entre l’an 176 et l’an 230 après Jésus-Christ, soit sous l’empereur Alexandre Sévère, soit sous l’empereur Marc Aurèle – personne ne semble encore sûr du règne sous lequel elle est morte.

Une chose est pourtant certaine: sa mort a été particulièrement affreuse. Cécile a été enfermée dans un bain surchauffé où elle devait perdre la vie. Après l’échec de cette tentative, puis de trois autres, visant à la décapiter, Cécile a prêché et chanté pendant trois jours jusqu’à ce que, selon les paroles du Conte de la Seconde Nonne de Chaucer, « à moitié morte et le cou tranché, elle y a péri ».

LA PATRONNE DES MUSICIENS

C’est le chant, bien sûr, qui est à l’origine de sa béatification et de sa canonisation: à ses noces déjà, Cécile chantait à Dieu seul en son cœur pendant que les musiciens jouaient. Une erreur de traduction a laissé entendre que Cécile était elle-même en train de jouer de l’orgue – et cette idée est passée à la postérité.

DÉVELOPPEMENT DU CULTE DE SAINTE CÉCILE

Quelques soient les subtilités de cette histoire pieuse, le culte de Sainte Cécile s’est rapidement développé: on trouve ses reliques à la fois dans l’église qui lui est dédiée dans le quartier du Trastevere, à Rome, et dans la cathédrale du XIème siècle tapissée de mosaïques, à Torcello. Et, après la fondation de l’Académie Sainte-Cécile de Rome en 1594, des célébrations annuelles se sont déroulées dans toute l’Italie, en France et en Angleterre, en la date du 22 novembre, jour dédié à la fête de Sainte Cécile. Les compositeurs Purcell, Haendel et Haydn ont particulièrement mis la Sainte à l’honneur dans leurs œuvres musicales.

Ste Cécile

Fête le 22 novembre

 

      Tout ce que l’on sait de cette sainte, c’est qu’elle est honorée à Rome depuis le Vème siècle comme vierge et martyre et que les Coecilii constituaient une très illustre famille romaine. Quand au récit légendaire de la Passion de Sainte Cécile, il est très postérieur. Selon cette légende, Cécile, vierge romaine, prévient son mari Valérien, la nuit de ses noces, qu’un ange veille sur sa virginité et qu’il ne pourra voir cet ange avant de se faire baptiser. Valérien, ayant reçu le baptême, est arrêté et supplicié en même temps que le frère de Cécile, Tiburce. Cécile, de son côté, refusant de sacrifier aux dieux, est condamnée à être brûlée dans son installation de bain. Elle échappe d’abord à la mort, puis, blessée, finit par expirer.

     Au XVème siècle, on fait d’elle la patronne des musiciens en tirant argument d’un passage de sa Passion : «Pendant que retentissent les instruments de musique de ses noces, elle chantait en son coeur pour le Seigneur.»

     Quand à la basilique Sainte-Cécile au Transtévère, longtemps supposée bâtie à l’emplacement de la maison de Valérien, elle a pour fondatrice une Coecilia étrangère à la sainte.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Rechercher

Articles Récents