Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 décembre 2013 4 26 /12 /décembre /2013 10:10

DSCN0650

 

 

 

« Le mystère de l’incarnation contemplé avec les yeux de François d’Assise » 

Le Père Cantalamessa prédicateur de la Maison pontificale pour l’Avent 2013 a donné une méditation ce vendredi matin, 20 décembre 2013, au Vatican, en présence du pape François et de ses collaborateurs. (en voici quelques extraits).

.. 

À Noël, nous nous souvenons que le Verbe de Dieu s'est fait homme (cf. Jn 1,1-14) ; par contre l'attrait du bébé de la crèche, les cadeaux, la fête, la gastronomie … risque de nous faire oublier la manière dont Il s'est fait homme : en effet, le Fils de Dieu s'est fait serviteur (cf. Ph 2, 5 ss.), pauvre  (cf. 2 Co 8,9)…. 

  

Il s’est revêtu tout particulièrement du pauvre, du humble, du souffrant, au point de s’identifier à lui. Chez le pauvre, la présence du Christ n’est certes pas la même que dans l’Eucharistie et dans les autres sacrements, mais il s’agit d’une présence qui, elle aussi, est vraie, « réelle ». Il a « institué » ce signe, comme il a institué l’Eucharistie. Celui qui prononça sur le pain cette parole : « Ceci est mon corps », l’a dit aussi pour les pauvres : « C’est à moi que vous l’avez fait » et « c’est à moi que vous ne l’avez pas fait ».

Le "sacrement de la pauvreté" c'est la présence du Christ sous les espèces de ceux qui souffrent.

 

Qui, au moment de la communion, avance plein de ferveur pour recevoir le Christ, mais le cœur fermé aux pauvres, ressemble, dirait saint Augustin, à quelqu’un qui voit venir de loin un ami qu’il n’a pas vu depuis des années. Plein de joie il court à sa rencontre, se hisse sur la pointe des pieds pour lui embrasser le front, mais en faisant cela il ne s’aperçoit pas qu’il lui écrase les pieds avec ses chaussures cloutées. Les pauvres sont en effet les pieds nus que le Christ tient encore posés sur cette terre.

 

L« Église des pauvres » (JeanXXIII) ne comprend pas seulement les pauvres de l’Église ! Tous les pauvres du monde, en un certain sens, qu’il soient baptisés ou pas, en font partie. Leur pauvreté et souffrance sont leur baptême de sang.

Ce sont des « chrétiens » non pas parce qu’ils se déclarent appartenant au Christ, mais parce que le Christ a déclaré qu’ils lui appartiennent : "C’est à moi que vous l’avez fait !" 

 

Nous tendons à mettre, entre nous et les pauvres, des doubles vitrages ainsi tout arrive jusqu’à nous comme atténué, estompé : leur cri arrive jusqu’à nous comme venant de très loin. Il ne pénètre pas nos cœurs.

La première chose à faire vis-à-vis des pauvres, est donc de briser ces doubles vitrages, de surmonter cette indifférence et insensibilité. Ce que nous devons faire concrètement pour eux, peut se résumer en trois mots : les aimer, les secourir, les évangéliser.

 

**Aimer les pauvres signifie avant tout les respecter et reconnaître leur dignité. François d’Assise nous aide à découvrir une raison encore plus forte d’aimer les pauvres: le fait que ceux-ci ne sont pas simplement nos « semblables » ou nos « prochains » : ils sont nos frères ! (cf. Mt 23,8-9).

Cette fraternité est la contribution spécifique que la foi chrétienne peut donner pour affermir dans le monde la paix et la lutte contre la pauvreté.

 

**Après le devoir d’aimer et de respecter les pauvres, vient celui de les secourir. Ici, saint Jacques vient à notre aide. A quoi cela sert-il, dit-il, d’avoir pitié devant un frère ou une sœur privé de vêtements et de nourriture, et de lui dire : « Mon pauvre ami, comme vous souffrez ! Allez en paix, chauffez-vous et rassasiez-vous », si vous ne lui donnez pas ce dont il a besoin pour se réchauffer et se nourrir ?

La compassion, tout comme la foi, sans les œuvres est morte (cf. Jc 2, 15-17).

Il ne faut pas en vouloir à Dieu devant la misère du monde mais en vouloir à nous-mêmes. Devant la souffrance pas la peine de crier : : « O Dieu, où es-tu ? Pourquoi ne fais-tu pas quelque chose ? ». Car il répondra : « mais j’ai fait quelque chose. Je t’ai fait toi ! ».

Dans Evangelica testificatio, Paul VI disait, surtout à nous les religieux : « Il pousse certains d’entre vous à rejoindre les pauvres dans leur condition, à partager leurs lancinants soucis"

 

**Enfin, évangéliser les pauvres. C’est la mission que Jésus reconnut comme étant la sienne par excellence: « Il m'a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres » (Lc 4, 18) « La Bonne Nouvelle est annoncée aux pauvres » (Mt 11, 5). Nous ne saurions commettre l’énorme injustice de priver de la bonne nouvelle ceux qui sont ses premiers et ses plus naturels destinataires.

Jésus administrait d’abord la Parole, parfois pendant trois jours de suite, puis se préoccupait aussi des pains. Les pauvres ne vivent pas seulement de pain, mais aussi d’espérance et de chaque parole qui sort de la bouche de Dieu. Les pauvres ont le sacro-saint droit d’entendre l’Évangile intégral, pas dans une version réduite ou polémique ; l’évangile parle d’amour envers les pauvres, mais pas de haine envers les riches.

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2013 5 20 /12 /décembre /2013 10:14

Pax Christi nous aide à vivre ce temps de l'Avent dans la construction de la Paix.

Nous pouvons méditer ce Notre père, en cliquant sur le lien (link) suivant:  link

 

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2013 4 19 /12 /décembre /2013 23:53

www.catechese.catholique.fr/nos-productions/matins-d-evangile/les-fiches-et-le-carnet-des-catechumenes.html 

 

Dieu révélé en Jésus


Les chrétiens reconnaissent en Jésus non seulement la manifestation du Dieu créateur mais sa présence totale. Ils affirment la divinité de Jésus. Comme le dit le Prologue de l'Evangile de saint Jean, Jésus est Le Verbe, La Parole de Dieu incarnée, c'est-à-dire : Dieu lui-même dans notre chair, Dieu dans notre humanité. C'est le message que nous transmettent les Evangiles, que développeront les Lettres de saint Paul, des premiers écrivains chrétiens et de toute la Tradition de l'Eglise, des origines jusqu'à ce jour. Il y a là l'originalité de la religion chrétienne : Dieu n'est pas resté l'éloigné et l'incommunicable. Il s'est inscrit dans l'histoire de l'humanité.


Qui est Jésus ?


baptme-du-seigneur.jpgIl peut paraître difficile de reconnaître Dieu sous le visage humain de Jésus venu parmi les hommes il y a 2000 ans. Jésus signifie « Dieu sauve ». Son nom est déjà un programme, une mission à réaliser. Il est né à Bethléem en Judée au sud de la Palestine. Ses parents, Joseph et Marie, habitaient Nazareth en Galilée. Jésus a pratiqué le métier de menuisier charpentier jusqu'à l'âge de trente ans. Certains historiens des premiers siècles attestent de l'existence de Jésus sans pour autant croire qu'il est le Fils de Dieu. Mais ce sont les évangiles qui constituent une source essentielle pour notre connaissance de Jésus. Ecrits par des auteurs différents, ils nous font entrer à partir des récits de sa vie dans l'intimité profonde de sa relation à Dieu.

 

   

Jésus révèle le vrai visage de Dieu

 

Après trente ans de « vie ordinaire » à Nazareth, Jésus quitte la maison, s'établit à Capharnaüm, au bord du lac de Tibériade et appelle douze compagnons, les apôtres, c'est-à-dire « ceux qui sont envoyés ». Ce chiffre 12, évoquant les douze tribus d'Israël, symbolise le peuple de Dieu que Jésus vient rassembler. Avec eux Jésus parcourt le pays pour annoncer l'amour de Dieu et appeler à la conversion. Ils seront les témoins privilégiés de tout ce qui va se passer au cours de ses trois années de vie publique.Jésus conteste souvent l'image que le gens se font de Dieu. En même temps, il libère de leurs craintes tous ceux qui se croient écartés de Lui. Jésus, comme Dieu lui-même, voit le fond des cœurs.
Quand les Chrétiens disent que Jésus est le Fils de Dieu, ils expriment qu'entre lui et Dieu il n'est que communion et confiance totale: "Moi je connais Dieu, parce que je viens d'auprès de Lui et c'est Lui qui m'a envoyé... Croyez-moi, je suis dans le Père, et le Père est en moi; (Jean 7, 29 ; 14,11) .
Jésus ne se situe pas seulement comme prophète transmettant la Parole de Dieu. Il est lui-même cette parole vivante, le « Verbe de Dieu » qui « dévoile » le vrai visage de Dieu père et sa présence indéfectible au milieu des hommes. Il est vraiment le Fils, l'une des trois personnes divines de la trinité .

Sources : Matins d'Evangile, parcours catéchuménal pour adultes, Service national de la catéchèse et du catéchuménat

  voir lien: link 

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2013 4 19 /12 /décembre /2013 09:58

ronde des crèches - monbran Ste Famille 010Noël approche à grands pas.

Hier soir, nous avons vécu une bonne Célébration Communautaire du Sacrement de la Pénitence et de la Réconciliation.

Pour pousuivre cette préparation à Noël, je vous invite à ouvrir le lien "link" ci-après:   link

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2013 2 17 /12 /décembre /2013 12:30
" Chers amis,
sapin Noël
Comme vous le savez tous, la date de mon anniversaire approche. Tous les ans, il y a une grande célébration en mon honneur et je pense que cette année encore cette célébration aura lieu.

Pendant cette période, tout le monde fait du shopping, achète des cadeaux, il y a plein de publicité à la radio et dans les magasins, et tout cela augmente au fur et à mesure que mon anniversaire se rapproche. C’est vraiment bien de savoir, qu’au moins une fois par an, certaines personnes pensent à moi. Pourtant je remarque que si au début les gens paraissaient comprendre et semblaient reconnaissants de tout ce que j’ai fait pour eux, plus le temps passe, et moins ils semblent se rappeler la raison de cette célébration. Les familles et les amis se rassemblent pour s’amuser, mais ils ne connaissent pas toujours le sens de la fête.

Je me souviens que l’année dernière il y avait un grand banquet à mon honneur. La table de salle à manger était remplie de mets délicieux, de gâteaux, de fruits et de chocolats. La décoration était superbe et il y avait beaucoup de magnifiques cadeaux emballés de manière très spéciale. Mais vous savez quoi ? Je n’étais pas invité... J’étais en théorie l’invité d’honneur, mais personne ne s’est rappelé de moi et ils ne m’ont pas envoyé d’invitation. La fête était en mon honneur, mais quand ce grand jour est arrivé, on m’a laissé dehors, et ils m’ont fermé la porte à la figure... et pourtant moi je voulais être avec eux et partager leur table. En réalité, je n’étais pas surpris de cela car depuis quelques années, toutes les portes se referment devant moi.

Comme je n’étais pas invité, j’ai décidé de me joindre à la fête sans faire de bruit, sans me faire remarquer. Je me suis mis dans un coin, et j’ai observé. Tout le monde buvait, certains étaient ivres, ils faisaient des farces, riaient à propos de tout. Pour couronner le tout, ce gros bonhomme à la barbe blanche est arrivé, vêtu d’une longue robe rouge, et il riait sans arrêt : ’ho ho ho !’ Il s’est assit sur le sofa et tous les enfants ont couru autour de lui, criant ’Père Noël ! Père Noël !’, comme si la fête était en son honneur ! A minuit, tout le monde a commencé à s’embrasser ; j’ai ouvert mes bras et j’ai attendu que quelqu’un vienne me serrer dans ses bras et... vous savez quoi... personne n’est venu à moi.

Soudain ils se sont tous mis à s’échanger des cadeaux. Ils les ont ouvert un par un, en grande excitation. Quand tout a été déballé, j’ai regardé pour voir si, peut-être, un cadeau était resté pour moi. Qu’auriez vous ressenti si, le jour de votre anniversaire, tout le monde s’échangeait des cadeaux et que vous n’en receviez aucun ?

2728 $ bougies
J’ai enfin compris que je n’étais pas désiré à cette soirée et je suis parti silencieusement.

Tous les ans ça s’empire. Les gens se rappelle seulement de ce qu’ils boivent et mangent, des cadeaux qu’ils ont reçu, et plus personne ne pense a moi. J’aurais voulu pour la fête de Noël cette année, que vous me laissiez rentrer dans votre vie. J’aurai souhaité que vous vous rappeliez qu’il y a plus de 2000 ans de cela, je suis venu au monde dans le but de donner ma vie pour vous, et en définitive pour vous sauver. Aujourd’hui je souhaite seulement que vous croyiez à cela de tout votre coeur. Comme nombreux sont ceux qui ne m’ont pas invité à leur fête l’an passé, je vais cette fois organiser ma propre fête et j’espère que vous serez nombreux à me rejoindre.

En guise de réponse positive à mon invitation, envoyez ce message au plus grand nombre de personnes que vous connaissez. Je vous en serai éternellement reconnaissant.

Je vous aime très fort !

Jésus "
Partager cet article
Repost0
14 décembre 2013 6 14 /12 /décembre /2013 22:51

La sonorité de cet instrument, donne un "cachet" merveilleux à l'Ave Maria..

C'est à la fois émouvant et grandiose..!

 

  Daniela de Santos Ave Maria live

 

 

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2013 4 12 /12 /décembre /2013 22:37
pour-reconciliation.jpgPour le 2ème mercredi de l'Avent, un groupe important s'est réuni autour de notre Curé Philippe sur le second thème proposé, qui invite à creuser les relations entre sacrement de pénitence, confession et réconciliation.reconciliation.jpg
    Après la lecture de l'Evangile de Matthieu XI, 28 " venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau... prenez sur vous mon joug "..., chacun propose un terme qui lui semble en relation avec le péché et la réconciliation : difficulté, aveu, communion des saints, confession, confiance, pardon, pnitence, paix, amour, humilité, fragilité, miséricorde, filiation, contrition, réparation, conscience, Parole de Dieu et bien d'autres.
    Après une réflexion commune qui éclaire ces notions les unes par les autres, on découvre comment Vatican II a remis en lumière, dans le rituel de la pénitence, la priorité de l'amour que Dieu nous porte et la nécessité, avant toute "confession" de nos péchés, de confesser notre amour pour lui, afin de restaurer notre communion avec lui.
    L'aveu qui suit la prière dit et nomme nos péchés pour en attester pleinement la réalité, et dans une confiance totale à Dieu : le sacrement restitue la communion avec Dieu, avec nous-même, avec l'autre.
    Après l'absolution et la pénitence proposée vient le moment de l'envoi qui marque cette réconciliation.
Partager cet article
Repost0
6 décembre 2013 5 06 /12 /décembre /2013 18:03

cene.jpg

 

Mercredi 3 décembre, les convives étaient nombreux autour de la table pour partager la nourriture spirituelle en cette 1° semaine de l'avent.

Après un temps de méditation et d'échange sur la Parole de Dieu de ce jour, nous avons approfondi l'orientation diocésaine proposée par notre évêque pour cette année pastorale "Célébrer l'amour de Dieu et rendre grâce".

 

Aujourd'hui, nous avons étudié plus particulièrement le Sacrement de l'Eucharistie à travers 10 verbes ("décalogue"):novembre-2013-0040.JPG

-1- "Rendre grâce" (Eucharistein), c'est le sens même de la messe.

Toute la messe est une action de grâce. C'est notre mission d'enfants de Dieu."En tout temps et à tout propos, au nom du Seigneur Jésus-Christ, rendez grâce à Dieu le Père" (Eph 5,20).

"Je te rends grâce Père, car ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l'as révélé aux tout-petits."(Mt 11,25)

-2- Accueillir: accueillir le Seigneur dans sa Parole, dans son Pain, dans nos frères. "Quiconque accueille un petit m'accueille et qui m'accueille accueille le Père"(Lc)

-3- Demander pardon: savoir demander pardon, savoir pardonner 70 X 7 fois(Lc 17,4) et savoir éduquer au pardon (Mt 18,21-35 le débiteur impitoyable).

Tout au long de la messe, nous demandons pardons car nous sommes pécheurs (rite pénitentiel, lavabo, Notre Père, agnus, Seigneur, je ne suis pas digne de te recevoir...)

novembre-2013-0432.JPG-4- Ecouter la Parole de Dieu cf la parabole du semeur (Lc 8,5-11). Ecouter aussi la Parole de Dieu qui nous vient à travers les autres. Apprendre d'autrui l'art de l'écoute. Apprendre à d'autres à écouter (cl l'aveugle de Jéricho Mt 10,46).

-5- Intercéder et savoir faire appel à d'autres. Nous ne sommes pas seuls. "Donnez-leur vous même à manger" (Mt 14,16)

-6- Offrir Savoir offrir, donner avec désintéressement. "Aimez vos ennemis. Donnez DSCN1285.JPGsans rien attendre en retour" (Lc 5,36). "Nous sommes des serviteurs inutiles" (17,10).

 -7- Consacrer. Se donner à fond, consacrer sa vie. "Ne pas vivre à l'économie".

-8- Pacifier. être médiateur de paix, homme de paix. (Mt 26,51-53). Accueillir la Paix du Christ et porter cette Paix à mes frères, pas à la manière du monde, mais à celle du Christ.

-9- Communier au Corps du Christ (1Cor 11,33) et à la vie des autres. Aider d'autres à bénéficier de la communion de foi et d'amour. Tel les moines de Tibhirine dont on disait "ils étaient Gospel1nos amis"

-10- Envoyer. "Allez, de toutes les nations, faites des disciples..." (Mt 28,19).

"Va chez les tiens et rapporte leur tout ce que le Seigneur a fait pour toi, dans sa miséricorde" (Mc5,19 le possédé Gérazénien)

La messe est le "paradigme" (modèle-patron) de la vie pascale (mort et résurrection), de l'humanité pascale.

Charles de Foucauld disait que le prêtre est un ostensoir, son rôle est de monter le Christ aux hommes.eucharistie.jpg

Rendez-vous

mercredi prochain 2° semaine de l'Avent, 18h00 au presbytère de Pont du Casse pour approfondir "la Confession, Sacrement de la Pénitence et de la Réconciliation".

mercredi 18 décembre, pour vivre la célébration communautaire du Sacrement de la Réconciliation


Partager cet article
Repost0
27 novembre 2013 3 27 /11 /novembre /2013 19:07
2728_-_bougies.jpg
 VISITE PASTORALE - MESSE PONTIFICALE - Artigues - 27-01-20 
prière proposée
par Mgr Hubert HERBRETEAU 
pour l'Année Pastorale
"Célébrer l'Amour de Dieu et rendre grâce"
Seigneur Jésus, tu nous invites
à un cœur à cœur avec toi.
Tu viens faire en nous ta demeure.
Suscite en nous la joie profonde de vivre
en ta présence.
Conduis-nous vers le Père !
Donne-nous chaque jour ton Esprit Saint
pour que nous discernions les chemins qui mènent
au bonheur véritable.
Regarde notre Église diocésaine d’Agen.
Elle se veut servante au milieu du monde.
Elle désire être proche des plus fragiles, des plus
vulnérables et des plus précaires.
Donne-lui d’aimer ce monde pour lui annoncer
avec enthousiasme ton Évangile de
miséricorde et de pardon.
Nous savons, Seigneur, qu’il nous faut ouvrir
la «porte de la foi ».
À ta suite, nous voulons rejoindre celles
et ceux qui sont loin de nos communautés pour
témoigner de l’espérance qui nous anime.
Que nos paroisses continuent à te prier
pour que s’éveillent des vocations sacerdotales !
Que des jeunes s’engagent avec joie et fidélité
dans la vie consacrée ou dans le mariage !
Seigneur, donne à nos paroisses de rester vivantes,
joyeuses, fraternelles et missionnaires.
Fais grandir notre confiance en toi qui vis avec le Père
et l’Esprit Saint pour les siècles des siècles.
AMEN !

Hubert HERBRETEAU
Évêque d’Agen
Partager cet article
Repost0
27 novembre 2013 3 27 /11 /novembre /2013 19:00

Prière du Pape François pour conclure son exhortation Evangelli Gaudium

 

Avec Marie, avançons avec confiance vers cette promesse, et disons-lui :


eglise-mère-de-DieuVierge et Mère Marie,
toi qui, mue par l’Esprit,
as accueilli le Verbe de la vie
dans la profondeur de ta foi humble,
totalement abandonnée à l’Eternel,
aide-nous à dire notre “oui”
dans l’urgence, plus que jamais pressante,
de faire retentir la Bonne Nouvelle de Jésus.
 

 

Toi, remplie de la présence du Christ,
tu as porté la joie à Jean-Baptiste,
le faisant exulter dans le sein de sa mère.

 

Toi, tressaillant de joie,
tu as chanté les merveilles du Seigneur.
 

 

Toi, qui es restée ferme près de la Croix
avec une foi inébranlable
et a reçu la joyeuse consolation de la résurrection,
tu as réuni les disciples dans l’attente de l’Esprit
afin que naisse l’Église évangélisatrice.
 

 

Obtiens-nous maintenant une nouvelle ardeur de ressuscités
pour porter à tous l’Évangile de la vie
qui triomphe de la mort.
 

 

Donne-nous la sainte audace de chercher de nouvelles voies
pour que parvienne à tous
le don de la beauté qui ne se ternit pas.
 

 

Toi, Vierge de l’écoute et de la contemplation,
mère du bel amour, épouse des noces éternelles,
intercède pour l’Église, dont tu es l’icône très pure,
afin qu’elle ne s’enferme jamais et jamais se s’arrête
dans sa passion pour instaurer le Royaume.
Étoile de la nouvelle évangélisation,
aide-nous à rayonner par le témoignage de la communion,Arm SS-Francois
du service, de la foi ardente et généreuse,
de la justice et de l’amour pour les pauvres,
pour que la joie de l’Évangile
parvienne jusqu’aux confins de la terre
et qu’aucune périphérie ne soit privée de sa lumière.
 
Mère de l’Évangile vivant,
source de joie pour les petits,
prie pour nous.
Amen. Alléluia !


Donné à Rome, près de Saint Pierre, à la conclusion de l’Année de la foi, le 24 novembre 2013, Solennité de Notre Seigneur Jésus Christ, Roi de l’Univers, en la première année de mon Pontificat.

Partager cet article
Repost0

Rechercher

Articles Récents

  • VENDREDI SAINT - 02-04-2021
    VENDREDI SAINT - 02-04-2021 Après les chemins de Croix vécus dans chaque église de la Paroisse, nous nous sommes retrouvés à l'église St Julien de Terrefosse pour célébrer la Passion du Seigneur et vénérer sa Croix. Cette église dépouillée se prête particulièrement...
  • JEUDI SAINT - SAINTE CENE - 01-04-2021 - Bajamont
    C'est à 16h30, en raison du contexte sanitaire, que nous avons célébré cette année, la mémoire du dernier repas de Jésus, avant sa Passion et sa mort sur la Croix. A cause de la COVID, nous n'avons pu refaire le lavement des pieds, rappelant le don d'amour...
  • VIGILE PASCALE - Dimanche 4 avril 2021
    Merci de cliquer ci-dessus pour faire défiler les photos sur le rite du feu. Il faisait encore nuit, en ce premier jour de la semaine, quand une soixantaine de paroissiens se sont retrouvés, à 6h30, à l'église d'Artigues, pour une célébration inédite...
  • MESSE CHRISMALE - Lundi 29 mars 2021
    Cette année, la messe Chrismale a pu se dérouler le matin du lundi Saint, 29 mars, à la cathédrale Saint-Caprais d'Agen, mais, mesures sanitaires obligent, le nombre des participants était limité aux prêtres, diacres, délégués pastoraux et chefs des services...
  • MARCHE DES RAMEAUX
    Samedi 27 mars 2021 En 2020, nous avons été privés de la marche des Rameaux, à cause de la pandémie, mais cette année, elle a pu avoir lieu, sous une forme inhabituelle. Pour respecter au mieux les contraintes sanitaires actuelles, elle s'est déroulée...
  • MESSAGE DU PAPE FRANÇOIS POUR LA 58émeJOURNÉE MONDIALE DE PRIÈRE POUR LES VOCATIONS.
    - 25.04.2021 - Affiche JMV2021 - 3.pdf Saint Joseph : le songe de la vocation. Chers frères et sœurs ! Le 8 décembre dernier, à l’occasion du 150 ème anniversaire de la proclamation de saint Joseph comme Patron de l’Église universelle, a commencé l’année...
  • 2° Dimanche de Pâques, de la Divine Miséricorde
    Comment être miséricordieux au quotidien ? Oksana Polakova | Shutterstock La fête de la Miséricorde, ce dimanche 11 avril, est l’occasion de faire l’expérience de l’inépuisable tendresse de Dieu. Le Dimanche de la miséricorde divine nous invite à découvrir...
  • la Messe Chrismale à la cathédrale, Le 29 mars (2)
    tiré du blog de paroissesaintebernadetteenbruilhois47.over-blog.com, suite de l'article du 7 avril 2021 L’évêque étant à la source des sacrements pour son Église diocésaine, c’est lui qui pendant cette liturgie, bénira les huiles qui serviront à la célébration...
  • la Messe Chrismale à la cathédrale, Le 29 mars (1)
    tiré du blog de paroissesaintebernadetteenbruilhois47.over-blog.com 1ère partie de l'article Le 29 mars, avait lieu à la cathédrale la Messe Chrismale (du grec chrisma, huile) qui doit son nom au fait que c’est lors de cette messe que sont bénis les huiles...
  • Invitation à faire le Chemin de Croix pour le Vendredi Saint avec Laudato Si
    Invitation à faire le Chemin de Croix pour le Vendredi Saint avec Laudato Si Mis à jour le 29.03.2021 Et si nous profitions de ce temps spirituel que nous offre le Chemin de Croix, pour nous recueillir sur le monde qui nous entoure ? Nous vous proposons...