Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 août 2016 6 13 /08 /août /2016 11:38
Repost 0
Published by Paroisse Sainte Marie en Agenais - dans Trait d'Union mensuel et horaires des messes
commenter cet article
27 novembre 2015 5 27 /11 /novembre /2015 17:24

TRAIT - D’UNION

Décembre – Janvier 2016 n°253

Paroisse Sainte-Marie en Agenais

Pont du Casse – Ste Foy de Jérusalem – Serres – St Martin de Foulayronnes – Monbran - Pauilhac – St Julien de Terrefosses

Artigues - La Croix Blanche – St Arnaud

Presbytère de Pont-du-Casse :

Mercredi et Vendredi, 14h à 17h / permanence secrétariat

Mercredi et Samedi, 10h à 12h / permanence accueil

Tél. : 05.53.67.93.32 - E.mail : paroisse.saintemarieenagenais@orange.fr

Philippe d’HALLUIN Tél. : 06 79 71 95 70 ph.dhalluin@orange.fr

Blog : http://paroissesaintemarieenagenais47.over-blog.com/

MESSES DECEMBRE 2015

Samedi 05

18h00

MONBRAN

Dimanche 06

9h30

PONT du CASSE

11h00

ARTIGUES

Samedi 12

18h00

LA CROIX BLANCHE

Dimanche 13

9h30

PONT du CASSE

11h00

ST MARTIN FOULAYRONNES

Samedi 19

18h00

MONBRAN

Dimanche 20

9h30

PONT du CASSE

11h00

ARTIGUES

Jeudi 24

10h30

18h30

MARPA de PONT du CASSE (Noël)

ARTIGUES (Veillée de Noël)

21h00

PONT du CASSE (Veillée de Noël)

Vendredi 25

10h30

LA CROIX BLANCHE (Messe de Noël)

Samedi 26

18h30

ST ARNAUD

Dimanche 27

9h30

PONT du CASSE

11h00

ST MARTIN FOULAYRONNES

MESSES Janvier 2016

Vendredi 01

10h30

ST MARTIN FOULAYRONNES

Samedi 02

18h00

MONBRAN

Dimanche 03

9h30

PONT du CASSE

11h00

ARTIGUES

Samedi 09

18h00

LA CROIX BLANCHE

Dimanche 10

10h00

Rencontre Parents & Enfants du caté

11h00

ST MARTIN FOULAYRONNES

Samedi 16

18h00

MONBRAN

Dimanche 17

9h30

PONT du CASSE

11h00

ARTIGUES

Samedi 23

18h00

SAINT ARNAUD

Dimanche 24

9h30

PONT du CASSE

11h00

ST MARTIN FOULAYRONNES

Samedi 30

18h00

MONBRAN

Dimanche 24

9h30

PONT du CASSE

11h00

ARTIGUES

Équipe de Trait d’Union : Philippe d’HALLUIN, et Danielle TRUPIN

Blog : http://www.paroissesaintemarieenagenais47.com/

Pensez à renseigner votre adresse mail sur le blog de la paroisse afin d’être informés, dès leurs diffusions sur le site, des évènements passés et à venir de la vie de votre Paroisse.

I.P.N.S. NE PAS JETER SUR LA VOIE PUBLIQUE

Horaires et lieux fixes (sauf exceptions !)

Lundi

18h30

Vêpres et messe

PONT du CASSE

mardi

8h45

Laudes et messe

St Martin de FOULAYRONNES

Mardi

17h30

Prière du chapelet

PONT du CASSE

Mercredi

8h45

Laudes et messe

PONT du CASSE

Jeudi

15h00

Messe

EHPAD POMPEYRIE

Vendredi

9h00

Adoration St Sacrement

PONT du CASSE (Mérens)

Vendredi

16h30

Messe

CHD LA CANDELIE

1°et 3° Samedi/mois

18h00(18h30)

Messe anticipée dimanche

MONBRAN

2° Samedi du mois

18h00(18h30)

Messe anticipée dimanche

LA CROIX BLANCHE

4° Samedi du mois

18h00(18h30)

Messe anticipée dimanche

St ARNAUD

5° Samedi

18h00(18h30)

Messe anticipée dimanche

Autres églises

Dimanche

9h30

Messe

PONT du CASSE (Mérens)

1°et3°Dimanche/mois

11h00

Messe

ARTIGUES

2°et4°Dimanche/mois

11h00

Messe

St Martin de FOULAYRONNES

5° Dimanche

11h00

Messe

Autres églises

Fêtes

Messe

MARPA

Agenda En bref TRAIT D’UNION

  • samedi 28 novembre de 19h15 à 20h15, Veillée de prière de Taizé, église du Sacré Cœur Agen.
  • Le dimanche 29 novembre, Messe télévisée à Ste Jehanne du Passage (le Jour du Seigneur).
  • Mercredi de l’Avent 2 décembre, 18h00 Pont du Casse « Année de la Miséricorde » (G. Morin)
  • Vendredi 04 décembre, 18h00 équipes de liturgie, préparation des messes de Noël.
  • Du vendredi 04 décembre 2015 au dimanche 06 décembre, Récollection au Foyer de Charité N-D de Lacépède, P Étienne Dumoulin. « Vous puiserez les eaux aux sources du salut.» (Is 12,3).
  • 5-6 décembre, marchés de Noël Foulayronnes et Bajamont, participation de la Paroisse.
  • Mercredi de l’Avent 9 décembre, Pont du Casse 18h00 « Année de la Miséricorde » (M. Breuillé)
  • Mardi 8 décembre, foyer de Charité à Lacépède, de 9h30 à 16h00, récollection organisée par les Équipes du Rosaire. Conférence du Père Bostyn sur le thème : La spiritualité et la paternité de Joseph ». pour tous renseignements E.de Brondeau au 05.53.68.81.89.
  • Samedi 12 décembre, Pont du Casse, « En Famille avec Dieu » pour parents des 3-7 ans.
  • 12-13 décembre, marché de Noël à Pont du Casse
  • Le dimanche 13 décembre 2015, Début de l'Année Jubilaire de la Miséricorde, ouverture de la Porte Sainte à la Cathédrale d'Agen
  • Dimanche 13 décembre, concert Polyphonia, église de Bajamont.
  • Mercredi de l’Avent 16 décembre, Pont du Casse 18h00 Célébration de la Réconciliation
  • Le samedi 19 décembre de 19h15 à 20h15, Veillée de prière de Taizé au Sacré Cœur à Agen.
  • Du samedi 26 au jeudi 31 décembre, Retraite au Foyer de Charité « Je suis le Bon Pasteur », dit Jésus et du jeudi 31 décembre à 21h00 au vendredi 01 janvier à 09h00, Veillée de prière pour confier l’année au Seigneur et à Marie notre Mère. Repas à partager (à 19 h). Messe à 23h.
  • 1° janvier 2016, messe 10h30 St Martin Foulayronnes.
  • 2 janvier, 18h00, messe Monbran + Vin chaud.
  • 5 janvier, 18h30, La Croix Blanche, vœux de la Paroisse aux Élus et Associations.
  • dimanche 10 janvier, 15h00 : Spectacle chez les Petites Sœurs des Pauvres à Agen: "Désert Fertile" "Quand l'appel du silence met une vie en route"
  • Du 25 au 31 janvier : Retraite au Foyer de Charité de Notre Dame de Lacépède, Père Michel Martin Prével. Parcours Tobie et Sara. Pour couples : pour prendre le temps du dialogue, de la réflexion sur la vie à deux et familiale.
    Quand l'amour cherche à renaître dans le couple. Accompagnement spécialisé.
  • samedi 30 janvier de 19h15 à 20h15 : Veillée de prière de Taizé en l'église du Sacré Cœur Agen
  • 18 février-25 février Pèlerinage diocésain Rome

BAPTÊMES – MARIAGES – OBSEQUES

0bsèques

29/10

Gino

SIGNORI

La Croix Blanche

02/11

Odette

MONVIELA

Pont du Casse

NEE NERDEUX

Denier de l’Église

Merci à tous ceux qui ont déjà donné

leur participation et à ceux

qui sont sur le point de la faire

Pour obtenir un reçu fiscal votre don doit nous parvenir au plus tard le 31 décembre 2015 à l’ordre de "l’ASSOCIATION DIOCÉSAINE"

Prière du Pape François

pour le Jubilé de la Miséricorde

« Seigneur Jésus-Christ,

Toi qui nous a appris à être miséricordieux comme le Père céleste »

Seigneur Jésus-Christ,

toi qui nous a appris à être miséricordieux comme le Père céleste,

et nous a dit que te voir, c'est Le voir.

Montre-nous ton visage, et nous serons sauvés.

Ton regard rempli d'amour a libéré Zachée et Matthieu de l'esclavage de l'argent,

la femme adultère et Madeleine de la quête du bonheur à travers les seules créatures ;

tu as fais pleurer Pierre après son reniement,

et promis le paradis au larron repenti.

Fais que chacun de nous écoute cette parole dite à la Samaritaine comme s'adressant à nous :

Si tu savais le don de Dieu !

Tu es le visage visible du Père invisible,

du Dieu qui manifesta sa toute-puissance par le pardon et la miséricorde :

fais que l'Église soit, dans le monde, ton visage visible, toi son Seigneur ressuscité dans la gloire.

Tu as voulu que tes serviteurs soient eux aussi habillés de faiblesse

pour ressentir une vraie compassion à l'égard de ceux qui sont dans l'ignorance et l'erreur :

fais que quiconque s'adresse à l'un d'eux se sente attendu, aimé, et pardonné par Dieu.

Envoie ton Esprit et consacre-nous tous de son onction

pour que le Jubilé de la Miséricorde soit une année de grâce du Seigneur,

et qu'avec un enthousiasme renouvelé, ton Église annonce aux pauvres la bonne nouvelle

aux prisonniers et aux opprimés la liberté,

et aux aveugles qu'ils retrouveront la vue.

Nous te le demandons par Marie, Mère de la Miséricorde,

à toi qui vis et règnes avec le Père et le Saint Esprit, pour les siècles des siècles.

Amen.

Pape François

Une icône comme logo

Le logo ainsi que de la devise, représente une somme théologique de la miséricorde. Dans la devise, tirée de Lc, 6,36, Miséricordieux comme le Père, on propose de vivre la miséricorde à l'exemple du Père qui demande de ne pas juger ni condamner, mais de pardonner et donner l'amour et le pardon sans mesure (cf Lc 6-,37-38). Le logo est l'œuvre du Père Marko Ivan Rupnick, S.J.

L'image est chère à l'Église ancienne car elle exprime l'amour du Christ qui charge sur ses épaules l'homme égaré. Ce dessin est réalisé de façon à faire émerger que le Bon Pasteur touche en profondeur la chair de l'homme et qu'il le fait d'un tel amour qu'il lui change la vie. Il y a, en outre, un détail qui ne peut pas échapper à l'attention : le Bon Pasteur, avec une miséricorde infinie, charge sur lui l'humanité mais ses yeux se confondent avec ceux de l'homme.

Christ voit par les yeux d'Adam et celui-ci par les yeux du Christ.

Chaque homme découvre ainsi dans le Christ, nouvel Adam, son humanité et le futur qui l'attend. Cette scène se situe à l'intérieur de l'amande, elle aussi un symbole cher à l'iconographie ancienne et du Moyen Age, appelant la présence de deux natures, la divine et l'humaine, dans le Christ. Les trois ovales concentriques, en couleur progressivement plus claire vers l'extérieur évoquent le mouvement du Christ apportant l'homme en dehors de la nuit du péché et de la mort. D'ailleurs, la profondeur de la couleur plus foncée évoque aussi l'impénétrabilité de l'amour du Père qui pardonne tout.

Extrait de http://www.eglise.catholique.fr/actualites/393463-presentation-du-jubile-de-la-misericorde-par-mgr-fisichella/

Plus de détails (chant, programme...) sur le site du jubilé : http://www.iubilaeummisericordiae.va/content/gdm/fr.html

Extrait Bulle d’indiction du Jubilé de la Miséricorde

1. Jésus-Christ est le visage de la miséricorde du Père. Le mystère de la foi chrétienne est là tout entier. Devenue vivante et visible, elle atteint son sommet en Jésus de Nazareth. Le Père, « riche en miséricorde » (Ep 2, 4) après avoir révélé son nom à Moïse comme « Dieu tendre et miséricordieux, lent à la colère, plein d’amour et de vérité » (Ex 34, 6) n’a pas cessé de faire connaître sa nature divine de différentes manières et en de nombreux moments. Lorsqu’est venue la « plénitude des temps » (Ga 4, 4), quand tout fut disposé selon son dessein de salut, il envoya son Fils né de la Vierge Marie pour nous révéler de façon définitive son amour. Qui le voit a vu le Père (cf. Jn 14, 9). A travers sa parole, ses gestes, et toute sa personne,[1] Jésus de Nazareth révèle la miséricorde de Dieu.

2. Nous avons toujours besoin de contempler le mystère de la miséricorde. Elle est source de joie, de sérénité et de paix. Elle est la condition de notre salut. Miséricorde est le mot qui révèle le mystère de la Sainte Trinité. La miséricorde, c’est l’acte ultime et suprême par lequel Dieu vient à notre rencontre. La miséricorde, c’est la loi fondamentale qui habite le cœur de chacun lorsqu’il jette un regard sincère sur le frère qu’il rencontre sur le chemin de la vie. La miséricorde, c’est le chemin qui unit Dieu et l’homme, pour qu’il ouvre son cœur à l’espérance d’être aimé pour toujours malgré les limites de notre péché.

15. Au cours de cette Année Sainte, nous pourrons faire l’expérience d’ouvrir le cœur à ceux qui vivent dans les périphéries existentielles les plus différentes, que le monde moderne a souvent créées de façon dramatique. Combien de situations de précarité et de souffrance n’existent-elles pas dans le monde d’aujourd’hui ! Combien de blessures ne sont-elles pas imprimées dans la chair de ceux qui n’ont plus de voix parce que leur cri s’est évanoui et s’est tu à cause de l’indifférence des peuples riches ! Au cours de ce Jubilé, l’Église sera encore davantage appelée à soigner ces blessures, à les soulager avec l’huile de la consolation, à les panser avec la miséricorde et à les soigner par la solidarité et l’attention. Ne tombons pas dans l’indifférence qui humilie, dans l’habitude qui anesthésie l’âme et empêche de découvrir la nouveauté, dans le cynisme destructeur. Ouvrons nos yeux pour voir les misères du monde, les blessures de tant de frères et sœurs privés de dignité, et sentons-nous appelés à entendre leur cri qui appelle à l’aide. Que nos mains serrent leurs mains et les attirent vers nous afin qu’ils sentent la chaleur de notre présence, de l’amitié et de la fraternité. Que leur cri devienne le nôtre et qu’ensemble, nous puissions briser la barrière d’indifférence qui règne souvent en souveraine pour cacher l’hypocrisie et l’égoïsme.

J’ai un grand désir que le peuple chrétien réfléchisse durant le Jubilé sur les œuvres de miséricorde corporelles et spirituelles. Ce sera une façon de réveiller notre conscience souvent endormie face au drame de la pauvreté, et de pénétrer toujours davantage le cœur de l’Évangile, où les pauvres sont les destinataires privilégiés de la miséricorde divine. La prédication de Jésus nous dresse le tableau de ces œuvres de miséricorde, pour que nous puissions comprendre si nous vivons, oui ou non, comme ses disciples. Redécouvrons les œuvres de miséricorde corporelles : donner à manger aux affamés, donner à boire à ceux qui ont soif, vêtir ceux qui sont nus, accueillir les étrangers, assister les malades, visiter les prisonniers, ensevelir les morts. Et n’oublions pas les œuvres de miséricorde spirituelles : conseiller ceux qui sont dans le doute, enseigner les ignorants, avertir les pécheurs, consoler les affligés, pardonner les offenses, supporter patiemment les personnes ennuyeuses, prier Dieu pour les vivants et pour les morts.

Nous ne pouvons pas échapper aux paroles du Seigneur et c’est sur elles que nous serons jugés : aurons-nous donné à manger à qui a faim et à boire à qui a soif ? Aurons-nous accueilli l’étranger et vêtu celui qui était nu ? Aurons-nous pris le temps de demeurer auprès de celui qui est malade et prisonnier ? (cf. Mt 25, 31-45). De même, il nous sera demandé si nous avons aidé à sortir du doute qui engendre la peur, et bien souvent la solitude; si nous avons été capable de vaincre l’ignorance dans laquelle vivent des millions de personnes, surtout des enfants privés de l’aide nécessaire pour être libérés de la pauvreté, si nous nous sommes faits proches de celui qui est seul et affligé; si nous avons pardonné à celui qui nous offense, si nous avons rejeté toute forme de rancœur et de haine qui porte à la violence, si nous avons été patients à l’image de Dieu qui est si patient envers nous; si enfin, nous avons confié au Seigneur, dans la prière nos frères et sœurs. C’est dans chacun de ces « plus petits » que le Christ est présent. Sa chair devient de nouveau visible en tant que corps torturé, blessé, flagellé, affamé, égaré… pour être reconnu par nous, touché et assisté avec soin. N’oublions pas les paroles de Saint Jean de la Croix : « Au soir de notre vie, nous serons jugés sur l’amour ».[12]

Repost 0
Published by Paroisse Sainte Marie en Agenais - dans Trait d'Union mensuel et horaires des messes
commenter cet article
1 octobre 2015 4 01 /10 /octobre /2015 21:43
Repost 0
Published by Paroisse Sainte Marie en Agenais - dans Trait d'Union mensuel et horaires des messes
commenter cet article
4 octobre 2014 6 04 /10 /octobre /2014 05:40

T.U.-242Octobre-Novembre--2014 Page 1

 

T.U.-242Octobre-Novembre--2014 Page 2

T.U.-242Octobre-Novembre--2014 Page 3

T.U.-242Octobre-Novembre--2014 Page 4


Repost 0
Published by paroisse.saintemarieenagenais - dans Trait d'Union mensuel et horaires des messes
commenter cet article
2 août 2014 6 02 /08 /août /2014 13:48

 TRAIT - D’UNION

Août - Septembre 2014   n°240

         POURQUOI VÉNÉRER DES RELIQUES ? « Les Reliques sont les « restes mortels » des saints qui nous rappellent leur condition humaine. C’est avec leur corps que les saints ont agi, prié, travaillé et souffert et fait l’expérience de la mort. Or, ces signes ténus et presque dérisoires, voici que Dieu veut s’en servir pour manifester sa Présence et faire éclater sa puissance. Car c’est Lui qui agit à travers ses signes. » Thérèse nous conduit toujours à Jésus.

            Du 19 au 24 août, nous accueillons dans notre paroisse la Mission Saint Gabriel. Merci de relire dans les « Trait d’Union » 238 et 239, le sens de ce projet missionnaire et le programme de cette semaine.

En même temps nous accueillerons les reliques de Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus dans les différentes églises de notre paroisse. Une petite délégation se rendra le 11 août à Lisieux pour aller chercher ses reliques.

Un petit rappel de sa vie, si humble et si féconde, à travers une méditation du Pape Benoît XVI :

 

La petite Thérèse selon Benoît XVI

Catéchèse du 6 avril 2011

 

Sainte Thérèse de Lisieux, Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte-Face, ne vécut que 24 ans dans ce monde, à la fin du XIXe siècle, conduisant une vie très simple et cachée mais, après sa mort et la publication de ses écrits, est devenue l’une des saintes les plus connues et aimées. La « petite Thérèse » n’a jamais cessé d’aider les âmes les plus simples, les petits, les pauvres, les personnes souffrantes qui la priaient, mais elle a également illuminé toute l’Église par sa profonde doctrine spirituelle, au point que le vénérable Pape Jean-Paul II, en 1997, a voulu lui conférer le titre de Docteur de l’Église, s’ajoutant à celui de patronne des missions, qui lui avait été attribué par Pie XI en 1939. Mon bien-aimé prédécesseur la définit « experte en science de l’Amour ». Cette science, qui voit resplendir dans l’amour toute la vérité de la foi, Thérèse l’exprime principalement dans le récit de sa vie, publié un an après sa mort sous le titre Histoire d’une âme. C’est un livre qui eut immédiatement un immense succès, et qui fut traduit dans de nombreuses langues et diffusé partout dans le monde. Je voudrais vous inviter à redécouvrir ce petit-grand trésor, ce commentaire lumineux de l’Évangile pleinement vécu !

L’Histoire d’une âme, en effet, est une merveilleuse histoire d’Amour, racontée avec une telle authenticité, simplicité et fraîcheur que le lecteur ne peut qu’en être fasciné ! Mais quel est cet Amour qui a rempli toute la vie de Thérèse, de son enfance à sa mort ? Chers amis, cet Amour possède un Visage, il possède un Nom, c’est Jésus ! La sainte parle continuellement de Jésus.

Thérèse naît le 2 janvier 1873 à Alençon, une ville de Normandie, en France. C’est la dernière fille de Louis et Zélie Martin, époux et parents exemplaires, béatifiés ensemble le 19 octobre 2008. Ils eurent neuf enfants ; quatre d’entre eux moururent en bas âge. Les cinq filles survécurent, et devinrent toutes religieuses. A l’âge de 4 ans, Thérèse fut profondément frappée par la mort de sa mère. Son père s’installa alors avec ses filles dans la ville de Lisieux, où se déroulera toute la vie de la sainte. Plus tard, Thérèse, frappée d’une grave maladie nerveuse, fut guérie par une grâce divine, qu’elle-même définit comme le « sourire de la Vierge ». Elle reçut ensuite la Première Communion, intensément vécue, et plaça Jésus Eucharistie au centre de son existence.

 Ste Therese 13 ans-6537b

La « Grâce de Noël  » de 1886 marque un tournant important, qu’elle appelle sa « conversion complète ». En effet, elle guérit totalement de son hypersensibilité infantile et commence une « course de géant ». A l’âge de 14 ans, Thérèse s’approche toujours plus, avec une grande foi, de Jésus Crucifié, et prend à cœur le cas, apparemment désespéré, d’un criminel condamné à mort et impénitent. « Je voulais à tout prix l’empêcher de tomber dans l’enfer » écrit la sainte, dans la certitude que sa prière le mettrait en contact avec le Sang rédempteur de Jésus. C’est sa première expérience fondamentale de maternité spirituelle : « J’avais tant confiance dans la Miséricorde infinie de Jésus », écrit-elle. Avec la très Sainte Vierge Marie, la jeune Thérèse aime, croit et espère avec « un cœur de mère ».

En novembre 1887, Thérèse se rend en pèlerinage à Rome avec son père et sa sœur Céline. Pour elle, le moment culminant est l’audience du Pape Léon XIII, auquel elle demande le permis d’entrer, à peine âgée de quinze ans, au carmel de Lisieux. Un an plus tard, son désir se réalise : elle devient carmélite « pour sauver les âmes et prier pour les prêtres ». Dans le même temps, commence également la douloureuse et humiliante maladie mentale de son père. C’est une grande souffrance qui conduit Thérèse à la contemplation du Visage de Jésus dans sa passion. Ainsi, son nom de religieuse - sœur Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face - exprime le programme de toute sa vie, dans la communion aux mystères centraux de l’Incarnation et de la Rédemption. Sa profession religieuse, en la fête de la Nativité de Marie, le 8 septembre 1890, est pour elle un véritable mariage spirituel dans la « petitesse » évangélique, caractérisée par le symbole de la fleur : « Quelle belle fête que la Nativité de Marie pour devenir l’épouse de Jésus ! - écrit-elle - C’était la petite Vierge Sainte d’un jour qui présentait sa petite fleur au petit Jésus ». Pour Thérèse être religieuse signifie être l’épouse de Jésus et mère des âmes. Le même jour, la sainte écrit une prière qui indique toute l’orientation de sa vie : elle demande à Jésus le don de l’Amour infini, d’être la plus petite, et surtout elle demande le salut de tous les hommes : « Qu’aucune âme ne soit damnée aujourd’hui ». Son Offrande à l’Amour miséricordieux, faite en la fête de la Très Sainte Trinité de 1895, est d’une grande importance: une offrande que Thérèse partagea immédiatement avec ses consœurs, étant déjà vice-maîtresse des novices.

Dix ans après la « Grâce de Noël », en 1896, arrive la « Grâce de Pâques  », qui ouvre la dernière période de la vie de Thérèse, avec le début de sa passion en union profonde avec la Passion de Jésus. Il s’agit de la passion du corps, avec la maladie qui la conduira à la mort à travers de grandes souffrances, mais il s’agit surtout de la passion de l’âme, avec une très douloureuse épreuve de foi. Avec Marie à côté de la Croix de Jésus, Thérèse vit alors la foi la plus héroïque, comme une lumière dans les ténèbres qui envahissent son âme. La carmélite a conscience de vivre cette grande épreuve pour le salut de tous les athées du monde moderne, qu’elle appelle « frères ». Elle vit alors encore plus intensément l’amour fraternel: envers les sœurs de sa communauté, envers ses deux frères spirituels missionnaires, envers les prêtres et tous les hommes, en particulier les plus lointains. Elle devient véritablement une « sœur universelle » ! Sa charité aimable et souriante est l’expression de la joie profonde dont elle nous révèle le secret : « Jésus, ma joie est de T’aimer». Dans ce contexte de souffrance, en vivant le plus grand amour dans les petites choses de la vie quotidienne, la sainte conduit à son accomplissement sa vocation d’être l’Amour au cœur de l’Église.

Thérèse meurt le soir du 30 septembre 1897, en prononçant les simples paroles « Mon Dieu, je vous aime ! », en regardant le Crucifix qu’elle serrait entre ses mains. Ces dernières paroles de la sainte sont la clé de toute sa doctrine, de son interprétation de l’Évangile. L’acte d’amour, exprimé dans son dernier souffle, était comme la respiration continuelle de son âme, comme le battement de son cœur. Les simples paroles « Jésus je T’aime » sont au centre de tous ses écrits. L’acte d’amour à Jésus la plonge dans la Très Sainte Trinité: «Ah tu le sais, Divin Jésus je T’aime, l’Esprit d’Amour m’enflamme de son feu, c’est en T’aimant que j’attire le Père ».

 Ste Therese

Chers amis, nous aussi avec Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus nous devrions pouvoir répéter chaque jour au Seigneur que nous voulons vivre d’amour pour Lui et pour les autres, apprendre à l’école des saints à aimer de manière authentique et totale. Thérèse est l’un des « petits » de l’Évangile qui se laissent conduire par Dieu dans les profondeurs de son Mystère. Un guide pour tous, surtout pour ceux qui, dans le Peuple de Dieu, accomplissent le ministère de théologiens. Avec l’humilité et la charité, la foi et l’espérance, Thérèse entre continuellement dans le cœur de la Sainte Écriture qui renferme le Mystère du Christ. Et cette lecture de la Bible, nourrie par la science de l’amour, ne s’oppose pas à la science académique.

La science des saints, en effet, dont elle parle elle-même dans la dernière page de l’Histoire d’une âme, est la science la plus élevée. « Tous les saints l’ont compris et plus particulièrement peut-être ceux qui remplirent l’univers de l’illumination de la doctrine évangélique. N’est-ce point dans l’oraison que les saints Paul, Augustin, Jean de la Croix, Thomas d’Aquin, François, Dominique et tant d’autres illustres Amis de Dieu ont puisé cette science divine qui ravit les plus grands génies ? » Inséparable de l’Évangile, l’Eucharistie est pour Thérèse le Sacrement de l’amour divin qui s’abaisse à l’extrême pour s’élever jusqu’à Lui. Dans sa dernière Lettre, sur une image qui représente l’Enfant Jésus dans l’Hostie consacrée, la sainte écrit ces simples mots : « Je ne puis craindre un Dieu qui s’est fait pour moi si petit ! Je l’aime car Il n’est qu’Amour et Miséricorde ! »

Dans l’Évangile, Thérèse découvre surtout la Miséricorde de Jésus, au point d’affirmer : « A moi il a donné sa Miséricorde infinie, et c’est à travers elle que je contemple et adore les autres perfections divines ! (…) Alors toutes m’apparaissent rayonnantes d’amour, la Justice même me semble revêtue d’amour ». Ainsi s’exprime-t-elle dans les dernières lignes de l’Histoire d’une âme : « Je n’ai qu’à jeter les yeux dans le Saint Évangile, aussitôt je respire les parfums de la vie de Jésus et je sais de quel côté courir… Ce n’est pas à la première place, mais à la dernière que je m’élance… Oui je le sens, quand même j’aurais sur la conscience tous les péchés qui se peuvent commettre, j’irais, le cœur brisé de repentir, me jeter dans les bras de Jésus, car je sais combien Il chérit l’enfant prodigue qui revient à Lui ». « Confiance et Amour  » sont donc le point final du récit de sa vie, deux mots qui comme des phares ont éclairé tout son chemin de sainteté, pour pouvoir guider les autres sur sa propre « petite voie de confiance et d’amour », de l’enfance spirituelle. Confiance comme celle de l’enfant qui s’abandonne entre les mains de Dieu, inséparable de l’engagement fort, radical du véritable amour, qui est un don total de soi, pour toujours, comme le dit la sainte en contemplant Marie: « Aimer c’est tout donner, et se donner soi-même ». Ainsi Thérèse nous indique à tous que la vie chrétienne consiste à vivre pleinement la grâce du Baptême dans le don total de soi à l’Amour du Père, pour vivre comme le Christ, dans le feu de l’Esprit Saint, Son propre amour pour tous les autres."

Repost 0
Published by paroisse.saintemarieenagenais - dans Trait d'Union mensuel et horaires des messes
commenter cet article
2 août 2014 6 02 /08 /août /2014 07:59

imagepontducasse780TRAIT - D’UNION

Août - Septembre 2014   n°240

Paroisse Sainte-Marie en Agenais

Pont du Casse – Ste Foy de Jérusalem – Serres – St Martin de Foulayronnes – Monbran - Pauilhac – St Julien de Terrefosses

 Artigues -  La Croix Blanche – St Arnaud

 

Presbytère de Pont-du-Casse :

Mercredi et Vendredi, 14h à 17h / permanence secrétariat

Mercredi et Samedi, 10h à 12h / permanence accueil

Tél. : 05.53.67.93.32  - E.mail : paroisse.stemarieenagenais@orange.fr

Philippe d’HALLUIN Tél. : 06 79 71 95 70  ph.dhalluin@orange.fr

Blog : http://paroissesaintemarieenagenais47.over-blog.com/

 

MESSES Août 2014

 

 

 

Samedi   02

18h30

MONBRAN

 

 

Dimanche 03

9h30

PONT du CASSE

11h00

ARTIGUES

Samedi   09

18h30

LA CROIX BLANCHE

 

 

Dimanche 10

9h30

PONT du CASSE

11h00

ST MARTIN FOULAYRONNES

Vendredi 15

Assomption

de la Vierge Marie

9h30

SERRES

11h00

MONBRAN

Samedi   16

18h30

MONBRAN

 

 

Dimanche 17

9h30

PONT du CASSE

11h00

ARTIGUES

Samedi   23

18h30

SAINT ARNAUD

 

 

Dimanche 24

 

 

10h30

ST MARTIN FOULAYRONNES

Fin de la mission st Gabriel et nomination des délégués pastoraux

Samedi   30

18h30

SAINTE FOY DE JERUSALEM

 

 

Dimanche 31

9h30

SERRES

11h00

SAINT JULIEN DE TERREFOSSE

 

 

 

MESSES Septembre 2014

 

 

Samedi   06

18h30

MONBRAN

 

 

Dimanche 07

9h30

PONT du CASSE

11h00

ARTIGUES

Samedi   13

18h30

LA CROIX BLANCHE

 

 

Dimanche 14

9h30

PONT du CASSE

11h00

ST MARTIN FOULAYRONNES

Samedi   20

18h30

MONBRAN

 

 

Dimanche 21

9h30

 

10h30

ARTIGUES

Messe de la santé

Samedi   27

18h30

SAINT ARNAUD

 

 

Dimanche 28

9h30

PONT du CASSE

11h00

ST MARTIN FOULAYRONNES

 

 

Équipe de Trait d’Union : Philippe d’HALLUIN, et Danielle TRUPIN

 

Blog : http://www.paroissesaintemarieenagenais47.com/

Pensez à renseigner votre adresse mail sur le blog de la paroisse afin d’être informés, dès leurs diffusions sur le site, des évènements passés et à venir de la vie de votre Paroisse.

I.P.N.S.                                     NE PAS JETER SUR LA VOIE PUBLIQUE

Horaires et lieux fixes (sauf exceptions !)

 

 

Lundi

19h00

Vêpres et messe

PONT du CASSE

mardi

8h45

Laudes et messe

St Martin de FOULAYRONNES

Mardi

17h30

Prière du chapelet

PONT du CASSE

Mercredi

8h45

Laudes et messe

PONT du CASSE

Jeudi

15h00

Messe

EHPAD POMPEYRIE

Vendredi

16h30

Messe

CHD LA CANDELIE

1°et 3° Samedi/mois

17h30(18h30)

Messe anticipée dimanche

MONBRAN

2° Samedi du mois

17h30(18h30)

Messe anticipée dimanche

LA CROIX BLANCHE

4° Samedi du mois

17h30(18h30)

Messe anticipée dimanche

St ARNAUD de BAJAMONT

5° Samedi

17h30(18h30)

Messe anticipée dimanche

Autres églises

Dimanche

9h30

Messe

PONT du CASSE (Mérens)

1°et3°Dimanche/mois

11h00

Messe

ARTIGUES

2°et4°Dimanche/mois

11h00

Messe

St Martin de FOULAYRONNES

5° Dimanche

11h00

Messe

Autres églises

 

Agenda En bref TRAIT D’UNION

 
Août 2014
-    Du vendredi 3 au dimanche 17 : Semaine mariale à Notre Dame de Peyragude
-    Jeudi 14 et vendredi 15: Pèlerinage diocésain à N-D de Peyragude présidé par Mgr Herbreteau
-    Du mardi 19 au dimanche 24 : Mission St Gabriel
Septembre 2014
-    Dimanche 7 : Pèlerinage des familles à Ambrus
-    Jeudi 11 ; Fête de Notre Dame de Peyragude
-    Jeudi 11 : Rencontre des catéchistes relais
-    Samedi 13: Rencontre des animateurs de la Pastorale des jeunes
-    Dimanche 14 : Installation de M. l'abbé John Hennessy à Laroque-Timbaut
-    Samedi 20 : Formation pastorale de base au presbytère de Tonneins
-    Samedi 20: Journée de formation sur les parcours alpha au Foyer de Charité
-    Samedi 20 : Rencontre des accompagnateurs du catéchuménat à Bon Encontre
-    Samedi 20 : Installation de M. l'abbé Antoine Tran Quoc Tuan à Bon Encontre
-    Samedi 20 et dimanche 21 : Journées du patrimoine
Octobre 2014
-    Mercredi ler : Messe de rentrée de l'Enseignement Catholique
-    Samedi 4 : Journée pastorale de rentrée à l'Oustal
Retraites au foyer de Charité N-D de Lacépède
-    Du 4 au 10 août (A) - Mgr Herbreteau. Ce que l'Esprit dit aux Églises ? (Ap 2 et 3).
-    Du 18 au 24 août (A) - Père Dominique Bostyn. Se laisser ré-engendrer dans l'Amour... et apprendre à y demeurer. Avec une introduction possible à la méthode Vittoz.
-    Rens. & insc. : 05 53 66 86 05, lacepede@foyer.fr

BAPTÊMES – MARIAGE – OBSEQUES


Baptêmes
FAGOT    Lilou    12/7    Pont Du Casse
BENARD    Emma    12/7    Bajamont
RODRIGUEZ    Loris    12/7    Bajamont
BAZIN    Nora    12/7    La Croix Blanche
BONET    Roxane    13/7    Pont Du Casse
DIEUDONNE    Léo    13/7    Pont Du Casse
RAI    Ioané    20/7    Artigues
LABADE    Timéo    27/7    Pauilhac

Mariages

JOUSSE    Jacqueline    et    PINHO OLIVEIRA    Henrique
19/7    Pont du Casse   

0bsèques

02/07    MORASSET    Guy    Artigues
03/07    MORERE    Solange    Foulayronnes
    Vve BERGES       
04/07    MARQUES    Franck    Pont du Casse
08/07    PAREAU     Jacques    Pont du Casse
09/07    LANGUNIER    Jeanne    Pont du Casse
    Vve GIMENEZ       
15/07    SARAMIAC    Yvonne    Pont du Casse
    Vve TISSEYRE       
16/07    DESRAMAUT    Nicole    Foulayronnes
    Vve VANPEENE       
18/07    MATON    Jeanne    Foulayronnes
    Vve CASTELNERAC       
18/07    DEMURS    Lucienne    Pont du Casse
    Vve LAMOTHE       
21/07    POURCEL    Maurice     Croix Blanche
25/07    MESURE    Michel    Fouylayrones
 
 

Repost 0
Published by paroisse.saintemarieenagenais - dans Trait d'Union mensuel et horaires des messes
commenter cet article
10 juin 2014 2 10 /06 /juin /2014 06:02
Repost 0
Published by paroisse.saintemarieenagenais - dans Trait d'Union mensuel et horaires des messes
commenter cet article
20 décembre 2013 5 20 /12 /décembre /2013 14:00
Repost 0
Published by paroisse.saintemarieenagenais - dans Trait d'Union mensuel et horaires des messes
commenter cet article
20 novembre 2013 3 20 /11 /novembre /2013 14:56
Repost 0
Published by paroisse.saintemarieenagenais - dans Trait d'Union mensuel et horaires des messes
commenter cet article
29 août 2013 4 29 /08 /août /2013 08:59
Repost 0
Published by paroisse.saintemarieenagenais - dans Trait d'Union mensuel et horaires des messes
commenter cet article

Rechercher

Articles Récents