Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 avril 2020 2 28 /04 /avril /2020 07:44
SANCTUAIRE SAINT-PIERRE CHANEL DE POÏ, FUTUNA

SANCTUAIRE SAINT-PIERRE CHANEL DE POÏ, FUTUNA

SAINT PIERRE CHANEL

SAINT PIERRE CHANEL

SANCTUAIRE SAINT PIERRE CHANEL de POÏ

SANCTUAIRE SAINT PIERRE CHANEL de POÏ

MARDI 28 AVRIL (Troisième semaine de Pâques)
avec SAINT PIERRE CHANEL (1803-1841)

 

par l'abbé Jérôme POMIÉ

Prêtre référent du Service diocésain du Catéchuménat

 

 

 

Chers amis,

 

Vous trouverez en cliquant sur le lien ci-dessous les deux temps de prière pour ce jour. Nous découvrons Saint Pierre Chanel. La proposition vient de l'Abbé Jean-Claude Lasbennes (1) - que je remercie - puisque ce mardi nous fêtons le martyr de Saint Pierre Chanel. L'Abbé Lasbennes a également fait plusieurs propositions pour le temps spirituel de la journée nous sensibilisant, et à la création, et aux missions. Nous l'en remercions aussi !

 

L'Abbé Lasbennes nous invite à une attention particulière à un prêtre originaire de l'Agenais missionnaire dans la même congrégation que St Pierre Chanel, en Océanie; Le P. Jean-François Grossin, vous verrez dans le préambule, assurons-le de nos prières, et pourquoi pas le lui dire.

 

Le mardi, l’équipe diocésaine prie plus spécialement pour le Catéchuménat du Villeneuvois. Sur la chaîne Youtube du Catéchuménat je diffuserai en direct l'office de Sexte à 12h, la messe (vêpres intégrées) à 18h et les complies à 22h.

 

Ayant découvert grâce à mon confrère Pierre Chanel, je rendrai grâce à Dieu pour sa vie, sa mission, son martyr. Je nous confie tous à son intercession.

 

Votre Abbé, Jérôme

 

(1) Curé de la paroisse de la Sainte Famille sur Gélise

 

CATHÉDRALE NOTRE-DAME-DE-L'ASSOMPTION DE MATA'UTU (WALLIS)

CATHÉDRALE NOTRE-DAME-DE-L'ASSOMPTION DE MATA'UTU (WALLIS)

Statue de la vierge parée de vêtements traditionnels wallisiens, avec des fibres de bourao pour la fête de l’Assomption.

Statue de la vierge parée de vêtements traditionnels wallisiens, avec des fibres de bourao pour la fête de l’Assomption.

Voici quelques liens :

- Sur le visage attachant de Pierre Chanel :

+ Porteur de la foi ou faiseur de miracles ? :

+ Saint-Pierre Chanel au long des âges, champagne !

+ L'attachement des Futuniens :

- Militaires, missionnaires ...

- Les maristes :

- Avec les enfants :


Comprendre l’Évangile du jour : la manne de Moïse ?

En chanson :

- L’Évangile au quotidien :

+ Le pain de vie :

+ Qu'est-ce que la manne :

- Et toujours quelques chants :

+ Au matin, la pierre est roulée

+ Si Jésus te rejoint le long de ta route, arrête-toi pour l’écouter parler

+ Le pain de vie :

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

CHANT DU JOUR

(Cliquer sur le lien ci-dessus)

 

Alléluia, Magnificat

 

 

1. Mon âme exalte le Seigneur !
Louange et gloire à son Nom !
Car il fit pour nous des merveilles !
Louange et gloire à son Nom !

 

R. Alléluia ! Magnificat !
Mon âme loue le Seigneur !
Alléluia ! Magnificat !
Béni soit Dieu mon Sauveur !

 

2. Il a posé les yeux sur moi.
Louange…
Mon cœur tressaille d’allégresse !
Louange…

 

3. Son amour demeure à jamais.
Louange…
Son bras soutient ceux qui le craignent.
Louange…

 

4. Aux pauvres, il vient donner sa joie.
Louange…
Et il disperse les superbes.
Louange…

 

5. Il se souvient de son amour.
Louange…
A sa promesse, il est fidèle.
Louange…

 

6. Acclamons Dieu car il est bon !
Louange…
Bénissons-le pour ses merveilles !
Louange…

 

Paroles et musique : Communauté de l'Emmanuel (B. Laplaize) /© 2013, Éditions de l’Emmanuel, 89 boulevard Blanqui, 75013 Paris

 

 

LECTURES DU JOUR

 

PREMIÈRE LECTURE

 

« Seigneur Jésus, reçois mon esprit »

 

 

Lecture du livre des Actes des Apôtres (Ac 7, 51 - 8,1a)

 

En ces jours-là,
Étienne disait au peuple, aux anciens et aux scribes :
« Vous qui avez la nuque raide,
vous dont le cœur et les oreilles sont fermés à l’Alliance,
depuis toujours vous résistez à l’Esprit Saint ;
vous êtes bien comme vos pères !
Y a-t-il un prophète que vos pères n’aient pas persécuté ?
Ils ont même tué ceux qui annonçaient d’avance la venue du Juste,
celui-là que maintenant vous venez de livrer et d’assassiner.
Vous qui aviez reçu la loi sur ordre des anges,
vous ne l’avez pas observée. »
Ceux qui écoutaient ce discours
avaient le cœur exaspéré
et grinçaient des dents contre Étienne.
Mais lui, rempli de l’Esprit Saint,
fixait le ciel du regard :
il vit la gloire de Dieu,
et Jésus debout à la droite de Dieu.
Il déclara :
« Voici que je contemple les cieux ouverts
et le Fils de l’homme debout à la droite de Dieu. »
Alors ils poussèrent de grands cris
et se bouchèrent les oreilles.
Tous ensemble, ils se précipitèrent sur lui,
l’entraînèrent hors de la ville
et se mirent à le lapider.
Les témoins avaient déposé leurs vêtements
aux pieds d’un jeune homme appelé Saul.
Étienne, pendant qu’on le lapidait, priait ainsi :
« Seigneur Jésus, reçois mon esprit. »
Puis, se mettant à genoux, il s’écria d’une voix forte :
« Seigneur, ne leur compte pas ce péché. »
Et, après cette parole, il s’endormit dans la mort.

 

Quant à Saul, il approuvait ce meurtre.

 

 

 

PSAUME (30 (31), 3bc.4, 6.7b.8a, 17.20cd)

 

En tes mains, Seigneur, je remets mon esprit. ou : Alléluia !

 

Sois le rocher qui m’abrite,
la maison fortifiée qui me sauve.
Ma forteresse et mon roc, c’est toi :
pour l’honneur de ton nom, tu me guides et me conduis.

 

En tes mains je remets mon esprit ;
tu me rachètes, Seigneur, Dieu de vérité.
Moi, je suis sûr du Seigneur.
Ton amour me fait danser de joie.

 

Sur ton serviteur, que s’illumine ta face ;
sauve-moi par ton amour.
Tu combles, à la face du monde,
ceux qui ont en toi leur refuge.

 

 

ÉVANGILE DU JOUR

 

« Ce n’est pas Moïse, c’est mon Père qui vous donne le vrai pain venu du ciel »

 

Alléluia. Alléluia. Moi, je suis le pain de la vie, dit le Seigneur, celui qui vient à moi n’aura jamais faim. Alléluia.

 

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (Jn 6, 30-35)

 

En ce temps-là,
la foule dit à Jésus :
« Quel signe vas-tu accomplir
pour que nous puissions le voir, et te croire ?
Quelle œuvre vas-tu faire ?
Au désert, nos pères ont mangé la manne ;
comme dit l’Écriture :
Il leur a donné à manger le pain venu du ciel. »
Jésus leur répondit :
« Amen, amen, je vous le dis :
ce n’est pas Moïse
qui vous a donné le pain venu du ciel ;
c’est mon Père
qui vous donne le vrai pain venu du ciel.
Car le pain de Dieu,
c’est celui qui descend du ciel
et qui donne la vie au monde. »
Ils lui dirent alors :
« Seigneur, donne-nous toujours de ce pain-là. »
Jésus leur répondit :
« Moi, je suis le pain de la vie.
Celui qui vient à moi n’aura jamais faim ;
celui qui croit en moi n’aura jamais soif. »

 

 

Commentaire de l'Évangile

 

Découvrir Dieu

 

I - Dans ce grand discours du « pain de vie », Jésus nous invitait hier à travailler en vue de la vraie nourriture, celle qui demeure pour la vie éternelle. Aujourd’hui Jésus affirme être lui-même cette vraie nourriture, le pain de la vie. Hier il s’agissait de travailler pour le pain, ici il s’agit de reconnaître l’attention de celui qui nous donne ce pain. Ainsi Dieu avait procuré ce pain, par l’intermédiaire de Moïse au désert ; de manière plus forte aujourd’hui Dieu donne ce pain qui nous rassasie, son fils Jésus. De la même manière qu’Israël au désert n’avait plus besoin de s’inquiéter de cette nourriture qui lui était fournie quotidiennement, Dieu promet à celui qui croit en Jésus qu’il sera rassasié. Cela ne nous exonère certainement pas d’accomplir le travail que nous avons à faire aujourd’hui, autant que nous le pouvons, mais nous sommes par-là invités à une confiance plus profonde en Jésus. Sommes-nous bien conscients que tout dépend de lui ? qu’au-delà de tous les tourments de la vie toute chose est bien dans sa main ?

 

Évangile commenté par le Père Alain de Boudemange

 

 

II - Les Juifs demandent à Jésus de leur donner un signe, un peu comme Moïse qui, selon eux, avait donné de la manne au peuple pendant son séjour au désert. Mais Jésus rappelle aux juifs que leur regard est bien superficiel. Ce n’est pas Moïse qui a donné la manne, mais le Père des cieux. En effet, Jésus sait que la véritable manière de donner, c’est de laisser Dieu donner ce qu’il veut à travers nous.

 

Si Moïse a pu donner de la manne au peuple, c’est parce qu’au terme d’un long combat avec Dieu, il a accepté d’être donné comme pasteur et prophète, par le Père des Cieux, au peuple d’Israël.

 

Jésus n’a rien à donner, si ce n’est lui-même. Il n’a pas de preuve à apporter ou de signes à faire valoir, car il est lui-même la preuve et lui-même le signe. Lorsque Jésus donne quelque chose, il se met entièrement dans ce qu’il donne. Le pain qu’il donne, c’est sa vie donnée. Son secret: se laisser être donné par le Père aux hommes!

 

Concrètement aujourd’hui, pour mettre en pratique ce que Jésus m’enseigne:

 

  • Je pense à un bienfait que je vais recevoir de quelqu’un. Comment vais-je faire pour vraiment accueillir dans ce bienfait la personne qui me le donne?
  • Je pense à une bonne action que je vais faire pour quelqu’un. Comment vais je faire pour me mettre entièrement dans cette action?

 

Évangile commenté par le Père Luc

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Rechercher

Articles Récents